Juniors
Juniors - Retour sur la montée en puissance de Clara Burel ! Photo : @PaulZimmer

Juniors - Retour sur la montée en puissance de Clara Burel !

Clara Burel de passage ce mardi matin au Rolex Paris Masters à Bercy alors que la Junior française, 17 ans, vient toit juste de rentrer de Chengdu en Chine  où elle a remporté dimanche dernier le Masters Juniors. "Je suis vraiment contente d’avoir remporté mon premier titre au Masters, a expliqué Clara Burel. Surtout que c'était pas évident à gérer d'avoir perdu mes trois précédentes finales cette année, et surtout la dernière aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) à Buenos Aires en Argentine. Maintenant, j’ai envie de bien finir l’année et j'avais aussi l'envie de montrer à tout le monde que je pouvais remporter une finale et un titre. Mon objectif en cette fin de saison est de terminer cette saison à la place de numéro 1 mondial chez les juniors. Et si j'ai besoin de faire un autre tournoi pour assurer cette place de numéro 1, je ferai un autre tournoi. Finir la saison numéro une mondiale cette saison, c'est vraiment mon objectif." 

Fed Cup - L'aventure de Clara Burel avec les Bleues de Noah

 

Dimanche très tôt dans la matinée heure française, Clara Burel a fait exploser la bombe qui sommeillait en elle. Après trois échecs en finale en 2018, elle a enfin remporté le premier titre - et quel titre - de sa jeune carrière. Coup de projecteur sur la Française qui suscite l'admiration de beaucoup... dont bien sûr Kristina Mladenovic, en toute humilité !

 

Des échecs en finale prometteurs

Dès son deuxième tournoi de l'année disputé chez les Juniors, Clara Burel, avait placé le curseur très haut. Pour sa troisième participation seulement dans un tournoi du Grand Chelem, la Rennaise se défait entre autres de deux têtes de série à l'Open d'Australie avant de se qualifier pour sa première finale - et de buter sur le dossard n°2 En Shuo Liang (6-3, 6-4). Moins de dix jours plus tard, la jeune fille de 16 ans prend la direction de Mouilleron-le-Captif où elle a été appelée aux côtés de Kristina Mladenovic, Pauline Parmentier et Amandine Hesse pour découvrir l'équipe de France de Fed Cup. Elle verra ses aînées s'imposer lors du double décisif face à la Belgique et reprend la route.

Prochain objectif: Roland-Garros. Objectif commun à tout joueur de tennis français... Invitée par la FFT à disputer les qualifications du Grand Chelem et donc son premier chez les "grandes" fin mai, le rêve prendra vite fin: Clara Burel sera étrillée par Barbora Krejcikova (6-2, 6-0). En larmes à la sortie du court n°7, la Française se ressaisit et se tourne vers le tournoi Juniors pour lequel elle porte le dossard n°13. Elle ne le sait pas encore, mais son ultime adversaire en huitièmes de finale, Iga Swiatek (6-3, 6-1) lui posera d'autres problèmes dans l'année, notamment à Wimbledon, au même stade où elle lui laissera un jeu de moins qu'à Paris (6-2, 6-1).

Et puis, après une demi-finale dans un tournoi canadien, la Rennaise se régale à nouveau à l'US Open et passe tout près du rêve, avant de s'incliner en finale cette fois face à Xiyu Wang, 7-6, 6-2. Loin de se laisser abattre par ce nouvel échec en finale, elle honore sa wild-card au tournoi ITF de Clermont-Ferrand (25 000$), remportant son premier match dans un tournoi de ce calibre. Elle prolonge le rêve jusqu'en finale où elle échoué malgré un set chipé à Lesley Kerkhove 6-3, 4-6, 6-4. C'est tout ? Non. Aux Jeux-Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires, elle rapporte à la France sa première médaille en simple filles depuis la création de l'événement en 2010. Echouant en finale face à Kaja Juvan (7-5, 6-4), elle glane l'argent et ramène même à la maison le bronze du double mixte avec Hugo Gaston.

 

Et puis, la consécration...

C'est d'ailleurs avec ce dernier qu'elle s'envole à Chengdu, disputer le Masters Juniors. Forte de ses deux succès lors de ses deux premiers matchs de poule, la Rennaise se qualifie avec succès pour le dernier carré, où elle prend sa revanche sur la Taiwannaise qui l'avait battu en finale début janvier, 6-2, 7-5. En finale, elle retrouve la Colombienne Maria Camila Osori qu'elle avait battu lors des phases de poule. Bis repetita 7-6 (6), 6-1 et une jeune fille couverte de gloire. Ce dimanche 28 octobre sera vraissemblablement gravé dans sa mémoire à vie: en plus d'enfin remporter son premier titre, elle accède à la place de n°1 mondiale et succède à Kristina Mladenovic (2009)... 605ème joueuse mondiale au classement WTA, Clara Burel prendra-t-elle son envol chez les "grandes" en 2019?

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Roxane TEJERINA


Brèves

Sondage

Que pensez des nouvelles de règles proposées par Murray pour les pauses toilettes et médicales ?







Partenaires

Classement Mondial ATP

1 SRB DJOKOVIC Novak8045 pts
2 ESP NADAL Rafael7480 pts
3 SUI FEDERER Roger6020 pts
4 ARG DEL POTRO Juan Martin5300 pts
5 ALL ZVEREV Alexander5085 pts
6 RSA ANDERSON Kevin4310 pts
7 CRO CILIC Marin4050 pts
8 AUT THIEM Dominic3895 pts
9 JAP NISHIKORI Kei3390 pts
10 USA ISNER John3155 pts

Classement Mondial WTA

1 ROU HALEP Simona6921 pts
2 ALL KERBER Angelique5875 pts
3 DAN WOZNIACKI Caroline5586 pts
4 UKR SVITOLINA Elina5350 pts
5 JAP OSAKA Naomi5115 pts
6 USA STEPHENS Sloane5023 pts
7 CZE KVITOVA Petra4630 pts
8 CZE PLISKOVA Karolina4465 pts
9 NDL BERTENS Kiki4335 pts
10 RUS KASATKINA Darya3415 pts
]