La semaine des Français(es)
La semaine des Français(es) - Avec Blancaneaux et Denolly Photo : @TennisActu / TennisActu.net

La semaine des Français(es) - Avec Blancaneaux et Denolly

Grand retour de la semaine des Français ! La rédaction passe en revue la semaine des Français sur les circuits ATPWTAChallenger et ITF pour se focaliser sur les bonnes performances et les déceptions. Si les cadors du tennis français se sont une nouvelle fois montrés décevants à Wimbledon, les Tricolores ont brillé sur le circuit FuturesGeoffrey Blancaneaux a remporté son 2e titre consécutif à Istanbul (15 000 $), enchaînant une 10e victoire de rang et intégrant pour la première fois le top 400 au classement ATP (391e). Corentin Denolly a quant à lui décroché son premier trophée en Belgique (à Lasne, 15 000 $) après deux finales perdues cette année. Quatrième finale de l'année et meilleur classement ce lundi (468e) pour Albano Olivetti, qui a fait parler son service de feu à Ajaccio (25 000 $). Du côté des dames, première finale de l’année pour Marie Temin à Knokke (15 000 $), Alizé Lim s'offre un bol d'air en Italie et Pauline Parmentier perd son titre à Contrexéville (100 000 $) mais reste dans le coup pour l'US Open. Tout ce qui s'est passé dans le tennis français cette semaine, c'est ci-dessous.

Tennis Actu - Suivez tout le tennis 2.0 avec Tennis Actu TV

 

ATP. Les "nouveaux Mousquetaires" décevants à Wimbledon

Les tournois du Grand Chelem se suivent et se ressemblent pour Jo-Wilfried Tsonga, Richard Gasquet, Gaël Monfils et Gilles Simon. Considérés comme les "nouveaux Mousquetaires" depuis leurs débuts sur le circuit, les quatre hommes ont une nouvelle fois pris la porte avant la deuxième semaine d’un tournoi du Grand Chelem lors de cette édition 2017 de Wimbledon. Pas plus de réussite pour Nicolas Mahut et Julien Benneteau, sortis au premier tour. Et comme si cela ne suffisait pas, Lucas Pouille a lui aussi connu une sortie précoce, battu par Jerzy Janowicz (7-6 (4), 7-6 (5), 3-6, 6-1) au deuxième tour.

Tombeur de "La Monf’ " au terme d’un épique duel fratricide (7-6 (3), 4-6, 5-7, 6-3, 6-2) au 3e tour, Adrian Mannarino a décroché son ticket en deuxième semaine pour la deuxième fois de sa carrière (après 2013). Mais le gaucher tricolore n’a rien pu faire face à un habitué des lieux et plus expérimenté à ce niveau, Novak Djokovic (défaite en trois manches 6-2, 7-6 (5), 6-4). Avant son match face à Mannarino, le Serbe n’aura pas manqué de s’entraîner avec le jeune Français Corentin Moutet (18 ans), tête de série n°1 chez les Juniors. Le jeune tricolore s’est arrêté au stade des demi-finales, comme à Melbourne en début d’année.

Bourreau de Pierre-Hugues Herbert au deuxième tour, Benoît Paire a fait montre d’un très bon niveau de jeu tout au long de la première semaine. L’Avignonnais semblait enfin s’être réglé sur gazon, avec notamment un match référence face à Jerzy Janowicz (6-2, 7-6 (3), 6-3) au troisième tour, quand il a dû affronter Andy Murray en huitièmes de finale. Malgré une belle résistance du Français, la ruse et l’expérience de l’Écossais ont fait la différence (victoire 7-6 (1), 6-4, 6-4). Benoît Paire aura réalisé une semaine irréprochable sur le plan de l’attitude. De bon augure avant l’été américain.

Wimbledon 2017 - Adrian Mannarino pour Tennis Actu : "J'ai toujours rêvé de disputer la coupe Davis"

 

WTA. Caroline Garcia, sur la bonne voie, s’arrête en huitièmes

Pas beaucoup plus de réussite du côté des Françaises cette année à Wimbledon. Après son excellent début de saison (1 titre à Saint-Pétersbourg ; 3 finales à Acapulco, Stuttgart et Madrid), Kristina Mladenovic, installée dans le top 15, arrivait avec des ambitions légitimes sur le gazon londonien. Tombeuse d’une Pauline Parmentier jamais très à l’aide sur gazon (6-3, 6-1), la n°1 Française a ensuite calé au deuxième tour face à l’Américaine Alison Riske (défaite 2-6, 6-4, 6-4), gênée par les conditions de jeu glissantes. Alizé Cornet, éliminée par l’Italienne Camila Giorgi, et Océane Dodin, battue par la Tchèque Lucie Safarova (tête de série n°32), ont pris la porte dès le premier tour.

Caroline Garcia était donc la dernière représentante tricolore cette année dans le tableau féminin à Wimbledon. La Lyonnaise, déjà quart de finaliste pour la première fois de sa carrière le mois dernier à Roland-Garros, a également atteint la deuxième semaine à Londres pour la première fois. Son jeu offensif allié à un état d’esprit retrouvé lui ont permis d’atteindre les huitièmes de finale. Opposée à la star locale Johanna Konta sur le mythique Centre Court, la n°2 Française a gardé son sang froid et tenu la dragée haute à la n°7 mondiale, s’inclinant finalement 6-4 au troisième (7-6 (3), 4-6, 6-4). Une chose est sûre, on devrait encore revoir "flying with Caro" cet été.

Wimbledon 2017 - Caroline Garcia dément avoir été coachée par son père depuis les tribunes

 

Challenger. – Bonzi et Sakharov jumeaux en Italie, « PHM » cale en Allemagne

Ils étaient 9 Français engagés dans des tournois Challenger la semaine dernière, dont 3 en Italie sur la terre battue de Perugia (43 000 $). Si Kenny De Schepper s’est incliné au premier tour face à Santiago Giraldo (7-6 (5), 6-4), tête de série n°3, Benjamin Bonzi et Gleb Sakharov ont quant à eux atteint les quarts de finale de l’autre côté des Alpes.

Les deux Tricolores ont d’ailleurs avancé comme deux frères jumeaux en Italie : ils ont en effet connu un parcours étonnamment similaire. Benjamin Bonzi (21 ans, 193e mondial) s’est défait de l’Italien Federico Gaio (6-1, 7-6 (4)) au premier tour, pendant que Gleb Sakharov (29 ans, 191e) sortait également un autre Italien, Lorenzo Giustino (7-6 (5), 6-2). Au deuxième tour, Bonzi éliminait l’Argentin Guido Andreozzi (6-3, 6-4) ; même chose pour le nantais, qui s’offrait le scalp de Nicolas Kicker… sur le même score que son compatriote (6-3, 6-4). Jamais deux sans trois, quand Benjamin Bonzi rendait les armes face à l’Espagnol Daniel Munoz De La Nava (7-5, 6-4), Gleb Sakharov butait lui sur… Marcel Granollers (7-6 (2), 6-3) en quarts de finale.

Dans les autres résultats des Français sur le circuit Challenger, Paul-Henri Mathieu n’a pas eu le temps de briller à Braunschweig (127 000 $) dans le Nord de l’Allemagne. À 35 ans et après disputé son dernier Roland-Garros, le retour sur terre apparaît pour le moins brutal pour "PHM" qui n’a pas vu le jour face au Slovaque Norbert Gombos (93e mondial, tête de série n°6) au premier tour (6-1, 6-1). Dans ce même tournoi, Axel Michon (26 ans, 310e) aura réussi une belle perf’ en sortant le Brésilien Rogerio Dutra Silva (33 ans, 69e) en trois manches (6-4, 6-7 (6), 6-3) au premier tour. Un exploit non confirmé face à l’Allemand Yannick Maden (27 ans, 199e) au deuxième tour (défaite 6-3, 7-5).

À noter enfin que Mathias Bourgue, Calvin Hemery, Stephane Robert et Tristan Lamasine étaient en lice au Challenger de Bastad (43 000 $). Mais les 4 Tricolores ont pris la porte dès le premier tour sur la terre battue suédoise.

Roland-Garros 2017 - Les dernière vérités de Paul-Henri Mathieu

 

ITF Messieurs. – 2e titre d’affilée pour Geoffrey Blancaneaux, 1er titre en 2017 pour Corentin Denolly, 4e finale de l’année pour Albano Olivetti

Alors que d’importants tournois Futures se jouaient en France et en Belgique, c’est de Turquie qu’est venue la plus grosse performance de la semaine côté Français. Geoffrey Blancaneaux a remporté le tournoi Futures d’Istanbul (15 000 $) au terme d’une très jolie – et toujours en cours – série de 10 victoires d’affilée et 2 titres remportés coup sur coup, après s’être imposé sur la terre battue de Bourg-en-Bresse (ITF, 25 000 $) la semaine précédente. Un parcours sans faute ou presque en Turquie (5 victoires, 3 têtes de série éliminées, 2 manches concédées), avec notamment deux victoires arrachées au tie-break du troisième set face à Thomas Brechemier (21 ans, 475e, n°6) et 7-5 contre Nikola Cacic (26 ans, 514e, n°5) en quarts et demi-finales.

À 18 ans – il prendra 19 ans le 8 août 2017, le même jour qu’un certain… Roger Federer –, "G888", vainqueur de Roland-Garros Juniors en 2016, réalise un bond en avant de 91 places au classement ATP et décroche ce lundi le meilleur classement de sa carrière en intégrant le top 400 (à la 391e place). Opération réussie pour Geoffrey Blancaneaux, qui a officialisé sa nouvelle collaboration avec Nicolas Devilder avant de partir en Turquie, et qui avait expliqué vouloir "entamer un nouveau cycle" au micro de Tennis Actu (vidéo ci-dessous). Il faudra assurément suivre le jeune espoir tricolore sur cette fin de saison.

Geoffrey Blancaneaux évoque son "nouveau cycle" au micro de Tennis Actu

 

C’est l’autre très belle perf’ de la semaine passée à saluer côté Français. Corentin Denolly (20 ans), 445e au classement ATP, est allé chercher le titre au tournoi Futures de Lasne (15 000 $), en Belgique. L’Isérois a d’abord maîtrisé la fougue du vainqueur de Roland-Garros chez les Juniors cette année, l’Australien Alexei Popyrin (17 ans), au premier tour (6-2, 6-3), avant d’éliminer successivement les 3 Français Maxence Brovillé (7-5, 4-6, 6-2), Manuel Guinard (6-1, 6-1) et Alexis Musialek (4-6, 6-2, 7-5) pour se frayer un chemin en finale. En état de grâce après avoir sorti la tête de série n°2 en demies, Corentin Denolly était intouchable en finale et c’est l’Argentin Juan Pablo Ficovich (20 ans, 470e), tête de série n°5, qui en a fait les frais (6-3, 6-0). Après deux finales perdues cette année à Indian Harbour Beach (Floride, 15 000 $) en février et Hammamet (Tunisie, 15 000 $) fin mars, l’Isérois goûte enfin à la victoire et décroche son premier titre en 2017.

Quatrième finale de l’année mais pas de troisième titre pour Albano Olivetti (25 ans, 308e) sur le circuit Futures en 2017. Le Strasbourgeois au service de feu est parvenu à se hisser une nouvelle fois jusqu’à l’ultime stade sur la terre battue d’Ajaccio (25 000 $). L’Alsacien a notamment éliminé les Français Louis Tessa (6-2, 6-3) au premier tour et Florian Lakat (3-6, 6-4, 6-0) en quarts de finale avant de s’imposer au forceps face à l’Américain Paul Kobelt (26 ans, 502e) en demi-finales, mais il a buté sur l’Italien Edouardo Eremin (23 ans, 486e) en finale (6-2, 6-3). Albano Olivetti est très en forme puiqu’en quatre finales disputées cette année en simple sur le circuit Futures, il a déjà soulevé deux trophées, à Sozopol (Bulgarie, 15 000 $) en mai et à Kiryat Shmona (Israël, 15 000 $) en juin.

À noter enfin le beau parcours d’un autre Français cette semaine. Fabien Reboul a en effet réalisé l’une des perf’ de la semaine en allant chercher une belle demi-finale dans un 25 000 $ en République TchèquePardubice). Le Français de 21 ans, classé au 575e rang mondial avant le tournoi, s’est notamment offert le scalp de la tête de série n°3, le Tchèque Marek Jaloviec (23 ans, 278e) en deux manches (6-3, 6-3) au deuxième tour. Le Tricolore ne s’arrêtera donc qu’en finale (défaite 6-3, 6-3) face à l’Autrichien Dennis Novak (23 ans, 407e). Conséquence immédiate de cette belle semaine en République Tchèque, Fabien Reboul gagne pas moins de 107 rangs (!) au classement ATP ce lundi et atteint son meilleur classement en intégrant le top 500 (à la 468e place).

Tennis Actu 2017 - Suivez tout le tennis 2.0 avec Tennis Actu TV

 

ITF Dames. – 1ère finale de l’année pour Marie Temin, Alizé Lim respire en Italie et Pauline Parmentier perd son titre à Contrexéville

Marie Temin s’est offert un magnifique cadeau d’anniversaire avec une semaine d’avance en Belgique. La Française, qui fêtera ses 25 ans le 24 juillet 2017, a atteint sa toute première finale de l’année au tournoi de Knokke (15 000 $). À l’aise sur terre battue, la Niçoise a cependant dû rendre les armes face à la Suédoise Mirjam Bjorklund (18 ans, 944e) en deux manches (6-3, 6-4). Mais grâce à sa semaine en Belgique, Marie Temin gagne 33 rangs au classement WTA et atteint son meilleur classement en carrière ce lundi (742e mondiale).

Autre Française ayant réalisé une bonne semaine, Alizé Lim (27 ans) s’est offert un bol d’air en Italie cette semaine. La Tricolore a atteint les demi-finales du tournoi de Turin (25 000 $), et mine de rien, c’est tout simplement son meilleur résultat de l’année. Une jolie semaine qui arrive à point nommé au milieu d’une saison 2017 bien terne jusque là. Tête de série n°7, la Française a enchaîné trois succès convaincants face à la Turque Pemra Ozgen (6-4, 6-4), l’Italienne Jessica Pieri (6-2, 6-3) et la Belge Elyne Boeykens (6-4, 6-2). Mais la Mexicaine Renata Zarazua (19 ans, 263e), tête de série n°8, a eu le dernier mot au tie-break du troisième set (5-7, 6-2, 7-6 (4)) en demi-finales. Un bol d’air suffisant pour relancer Alizé Lim sur la voie du succès en 2017 ?

Roland-Garros 2017 - Alizé Lim évoque son rôle de consultante pour France Télévisions

 

Enfin la dernière performance notable est à mettre au crédit de Pauline Parmentier. Après une saison sur gazon ratée (défaites au premier tour des trois tournois sur herbe auxquels elle a participé à Majorque, Southsea et Wimbledon), la Française a rectifié le tir sur la terre battue de Contrexéville (100 000 $). Tenante du titre et 83e mondiale avant le tournoi, la perte de ses 200 points acquis l’an passé du fait de la semaine de décalage la faisait virtuellement chuter aux alentours de la 125e place mondiale. Sa participation directe à l’US Open était alors menacée, un tel classement ne lui permettant pas de rentrer directement dans le tableau final et donc la garantie d’empocher un joli prize-money.

Pauline Parmentier était donc en mission cette semaine dans les Vosges. Après avoir maîtrisé sa compatriote Marine Partaud (6-2, 7-5) au premier tour, puis son amie Amandine Hesse (6-4, 6-2) au deuxième, la Française, tête de série n°4, a résisté à la fougue de l’Espagnole Sara Sorribes Tormo (6-1, 3-6, 6-4) en quarts, avant de finalement rendre les armes face à la tête de série n°2, l’Allemande Tatjana Maria (6-4, 6-2). Grâce à cette demie, elle limite la casse au classement et recule « seulement » de 24 places au 107e rang mondial. La Tricolore a donc gagné une bataille dans les Vosges, mais pas la guerre : sa place directement qualificative pour l’US Open n’est pas encore totalement acquise.

Wimbledon 2017 - Kristina Mladenovic après sa victoire sur Pauline Parmentier au premier tour

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Thibault KARMALY


Brèves

Sondage

Qui va remporter la finale de Coupe Davis : la France ou la Belgique ?






Partenaires

Classement Mondial ATP

1 ESP NADAL Rafael10645 pts
2 SUI FEDERER Roger9605 pts
3 BUL DIMITROV Grigor5150 pts
4 ALL ZVEREV Alexander4610 pts
5 AUT THIEM Dominic4015 pts
6 CRO CILIC Marin3805 pts
7 BEL GOFFIN David3775 pts
8 USA SOCK Jack3165 pts
9 SUI WAWRINKA Stan3150 pts
10 ESP CARRENO BUSTA Pablo2615 pts

Classement Mondial WTA