Tennis Actu UK Tennis Actu ES Tennis Actu IT Tennis Actu DE
ITW
ITW - Luca Van Assche : 'Roland Juniors, ça reste une étape pour moi' Photo : @TennisActu

ITW - Luca Van Assche : "Roland Juniors, ça reste une étape pour moi"

Luca Van Assche n'est plus un inconnu et vous allez sans doute entendre parler de lui régulièrement dans les mois et années qui viennent. Le jeune joueur a frappé un grand coup en remportant le week-end dernier Roland-Garros Juniors 2021 ! Le natif de Bruxelles a succédé à Geoffrey Blancaneaux, dernier Bleuet titré à Paris, en 2016. Le Tricolore a été le patron du court 14 samedi matin et s'est imposé 6-4, 6-2 en 1h04 contre son compatriote Arthur Fils. Un grand moment pour un jeune garçon discret, timide mais aussi sûr de ses forces, ambitieux et brillant. Luca le sait, un titre en juniors n'est pas une garantie de succès chez les pros. Toutefois, le joueur de 17 ans a la tête bien posée sur les épaules et sait où il veut aller. Il est d'ailleurs numéro 4 mondial au nouveau classement.

Le Mag Tennis Actu avec Luca Van Assche

Bien encadré par ses parents et par ses coachs, le Frenchie est déjà concentré sur les prochaines échéances, notamment le Bac mais aussi Wimbledon juniors. Au micro de Tennis Actu, le Bleuet est revenu sur son titre à Roland, sa découverte du Grand Chelem parisien chez les pros mais aussi ses ambitions, ses rêves et le soutien de ses parents dans le tennis... et les études !

 

"Je ne criais pas partout mais j’étais très heureux à l’intérieur"

Quelques jours après ton sacre à Roland-Garros Juniors, comment vas-tu ?

Très bien merci très bien !

 

Tu as eu le temps de profiter un peu ou tout est allé vite voire trop vite ?

J’ai profité un peu quand même. J’étais très heureux. Je suis allé voir les finales simples et celle du double aussi et j’ai révisé pour la philo jeudi.

 

Avec le Bac, tu ne t’autorises pas encore à décompresser ?

Je vais quand même travailler, on fêtera tout ça le week-end prochain.

 

Quel a été le moment le plus fort dans ce Roland ? 4 Bleuets en demies ? La balle de match en finale ? Teddy Riner avec toi ? La célébration avec ta famille ?

Difficile à dire… J’ai connu beaucoup de moments forts. La finale reste le moment le plus fort du tournoi, avec le plus de pression.

 

C’est amusant, tu parles de pression, je n’avais pas l’impression que tu étais impacté par cette pression ? Même à la fin, tu n’as pas célébré en sautant partout. Juste le poing serré et un sourire.

Il y avait beaucoup de pression, ça reste une finale de Grand Chelem mais j’ai bien géré mes émotions par rapport à ça. Et c’est vrai que je ne criais pas partout, mais j’étais très heureux à l’intérieur. 

 

Avec Teddy Riner justement c’était un beau moment mais au-delà de ça, il te donne des clés pour réussir au haut-niveau régulièrement ?

Oui il est venu pour la finale. Il m’avait demandé si ça me dérangeait qu’il vienne. Il m’aide pour ma carrière. Je ne vais pas entrer dans les détails mais il m’aide beaucoup. Lui et Tony Parker ont quasiment tout gagné et on apprend beaucoup de sportifs comme ça.

 

 

"Chez les pros, la différence est énorme"

Tu as vécu un long Roland puisque tu étais aussi wild card qualifs avant de jouer en Juniors. Tu as été impressionné de découvrir Roland chez les grands ?

J’avais joué Juniors l’an passé, ça m’avait marqué. Chez les pros, la différence est énorme. Les qualifs à Roland, ce sont vraiment les meilleurs au monde. Ça m’a donné de la confiance et j’ai pu voir que j’avais le niveau et les capacités d’arriver à ce niveau.

 

Contre Laaksonen, tu perds 7-5, 6-3, qu’est ce qui t’a frappé le plus dans ce match ?

C’était serré, j’ai eu beaucoup d’occasions pour passer devant. L’intensité et le peu d’erreurs faites m’ont marqué ! Il faut toujours aller chercher les points.

 

Est-ce que tu penses que le match en qualifs fait partie du tournoi Juniors, qu’il t’a permis d’aller chercher ce titre ?

Ça m’a beaucoup aidé après je ne peux pas dire que ça fasse partie du tournoi Juniors car je l’ai pris vraiment différemment.

 

 

"Je ne réalisais pas directement que j’avais gagné un Grand Chelem, je ne me l’appropriais pas (...) Ça reste juste une étape dans ma carrière tennistique"

L’an passé, tu m’avais parlé de Rafael Nadal, Roger Federer, Diego Schwartzman qui sont tes joueurs préférés, tu as pu les croiser ?

J’ai croisé Schwartzman. Il connait très bien mon entraineur Maxime Teixeira. Ils se sont vus dans la salle d’échauffement, j’étais là et on a commencé à parler.

 

Ça t’a impressionné de côtoyer de près ces joueurs-là ?

Impressionné pas tant que ça mais en le côtoyant, on essaie de les copier un peu. On regarde leurs matchs pour s’inspirer d’eux. J’ai parlé un tout petit peu à Medvedev mais sinon je croisais juste les autres joueurs.

 

Les selfies etc ce n’est pas ton truc ?

Non non non… Ce n’est pas mon truc je suis plutôt timide.

 

Depuis le vendredi et la fin des demies, la « pression » médiatique a été plus forte, as-tu eu du mal à gérer ça ? As-tu pu vaincre ta timidité ?

Ça a été. J’avais déjà une interview après le premier tour. Après le quart, j’avais une interview tous les jours. Ça allait, j’avais fait des rassemblements avec BNP Paribas et j’avais fait des exercices d’interviews. J’ai plutôt bien parlé donc ça m’a servi et j’étais plutôt à l’aise.

 

As-tu apprécié cette notoriété et de donner des interviews ?

Même si les journalistes étaient à la télé, au début on est content car on se dit qu’on fait comme les pros. Après, tu sais que ça fait partie de quelque chose à faire dans le futur et t’es de plus en plus à l’aise.

 

Quelle a été la première chose dans ton esprit après la victoire finale ?

J’étais super content, fier de moi, du travail accompli. Ça reste juste une étape dans ma carrière tennistique. Je ne réalisais pas directement que j’avais gagné un Grand Chelem, je ne me l’appropriais pas.

 

Quel a été le déclic pour te dire : « oui, j’ai gagné un Grand Chelem ! » ?

Même maintenant, je sais que j’ai gagné mais je suis concentré sur la suite. Je suis content et je vais continuer à travailler pour être à Roland l’année prochaine en pro.

 

 

"L’année prochaine, je pense partir sur des tournois professionnels"

Tu es passé 4e en Juniors. Ça compte ou c’est anecdotique ?

Je ne regarde pas trop le classement. Finir numéro 1 n’est pas l’objectif. Gagner un Grand Chelem en était un. Le classement, c’est surtout pour rentrer dans des tournois pros.

 

C’est quoi la suite tennistiquement ?

Je vais jouer Roehampton et Wimbledon sur gazon. Après, je ferai sûrement les championnats d’Europe individuels et en équipes. Je jouerai des Futures aussi et l’US Open Juniors. Ça sera sûrement ma dernière année en Juniors. L’année prochaine, je pense partir sur des tournois professionnels.

 

Le titre à Roland ne change pas ton calendrier ? Tu finis l’année chez les Juniors avec quelques Futures ?

J’aurais peut-être rejoué Roland si je n’avais pas gagné, maintenant que c’est fait… Je verrai avec mes coachs mais je suis plutôt fixé sur les pros.

 

Quels sont les autres objectifs de l’année ?

Gagner Roland-Garros en était un. Pour la suite, j’espère pouvoir gagner des Futures mais je ne me donne pas vraiment des objectifs de titres ou de résultats. Ça met trop de pression.

 

Une année 2021 réussie, ce serait quoi ?

Je n’ai pas d’objectif en termes de classement. En bossant dur, les résultats vont venir.

 

"Je sais que beaucoup de joueurs arrêtent après le Bac mais pour moi ce n’est pas une option. On ne sait pas comment ma carrière évoluera..."

Tu n’as jamais été dans l’euphorie à Roland-Garros. C’est naturel… ce sont tes parents ?

C’est un peu naturel mais j’ai reçu une très bonne éducation depuis petit. Beaucoup ont gagné en Juniors et n’ont pas réussi à atteindre le top. On verra.

 

Tes parents étaient super fiers ou alors très calmes et très prudents pour te maintenir les pieds sur terre ?

Ils étaient super fiers de moi. Ils n’avaient pas à me dire que je devais rester les pieds sur terre, je le savais bien. S’ils voient que je commence à m’enflammer, ils me le diront. Ils étaient super contents en tout cas.

 

Comment se passent tes choix de carrière ? C’est en concertation avec tes parents ou avec tes coachs ?

Ce sont plutôt mes coachs qui me donnent plusieurs options et après c’est moi qui choisis. Je dis ce que j’ai envie de faire et on me conseille. Mes parents ne jouent pas sur la programmation. Ce sont mes coachs.

 

Tes parents te suivent de plus près pour les études ?

Oui tout à fait ! Surtout ma mère. C’est elle qui me suit de près, il faut que je travaille bien et que j’ai des bonnes notes ! (sourire)

 

Tu sais ce que tu veux faire après le Bac ?

Je sais que beaucoup de joueurs arrêtent après le Bac mais pour moi ce n’est pas une option. On ne sait pas comment ma carrière évoluera. Peut-être que ça s’arrêtera vite… Je devrai faire autre chose à un moment. Je continuerai mes études en parallèle pour assurer mes arrières.

 

Il y a un domaine particulier qui t’attire ?

J’adore les maths. Ce sera plutôt par là… Être fort à l’école permet de réfléchir plus vite et comprendre plus vite.

 

"Mon rêve ? Gagner un Grand Chelem, Roland-Garros si possible"

Imaginons Luca Van Assche dans 5 ans. Où voudrais-tu en être ?

J’espère dans le top 100. J’espère gagner un Grand Chelem mais c’est bien sûr très compliqué. J’espère le top 100 avec une progression constante.

 

A quel moment aurais-tu le sentiment d’avoir réussi dans le tennis ?

J’ai des rêves et des objectifs mais après on ne peut pas être tous numéro 1 ou dans le top 10. Il faut juste se donner tous les moyens de réussir et finir sans regret. Faire vraiment le maximum.

 

Quel est ton rêve ultime ?

Gagner un Grand Chelem, Roland-Garros si possible.

 

Le gagner en Juniors ça change ta vision des choses ?

Non mais ça donne encore plus envie de le gagner en Seniors. On voit le soutien du public alors sur le Chatrier ça doit être incroyable !

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre HERCHEUX

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les matches de Tennis c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des matchs. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au début du match. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Publicité

Sondage

Êtes-vous passionné par le tennis aux Jeux Oympiques ?







Partenaires

Publicité

Classement Mondial ATP

1 SRB DJOKOVIC Novak12113 pts
2 RUS MEDVEDEV Daniil10220 pts
3 ESP NADAL Rafael8270 pts
4 GRE TSITSIPAS Stefanos8000 pts
5 ALL ZVEREV Alexander7340 pts
6 AUT THIEM Dominic7095 pts
7 RUS RUBLEV Andrey6005 pts
8 ITA BERRETTINI Matteo5488 pts
9 SUI FEDERER Roger4215 pts
10 CAN SHAPOVALOV Denis3625 pts

Classement Mondial WTA

1 AUS BARTY Ashleigh9635 pts
2 JAP OSAKA Naomi7336 pts
3 BLR SABALENKA Aryna6845 pts
4 USA KENIN Sofia5640 pts
5 CAN ANDREESCU Bianca 5331 pts
6 UKR SVITOLINA Elina5125 pts
7 CZE PLISKOVA Karolina4975 pts
8 Pologne SWIATEK Iga4685 pts
9 ESP MUGURUZA Garbine4165 pts
10 ROU HALEP Simona4115 pts