Tennis Actu UK Tennis Actu ES Tennis Actu IT Tennis Actu DE
Roland-Garros
Roland-Garros - Marc Maury : '1983... Yannick Noah unifiait la France' Photo : @MarcMaury / @RolandGarros

Roland-Garros - Marc Maury : "1983... Yannick Noah unifiait la France"

En ce début juin, il règne - crise sanitaire oblige - une atmosphère bizarre autour du stade Roland-Garros. Une impression de vide absolu. Habituellement, le quartier est bouclé, l'effervescence est palpable, les vrais amateurs de tennis sont au bord des courts. L'édition 2020 des Internationaux de France devait se dérouler du 24 mai au 7 juin sous le soleil parisien. Pour tenter de combler ce vide, Tennis Actu décide de regarder "Dans le rétro de Marc Maury" pour vous présenter durant la quinzaine un évènement qui a marqué l'histoire du Grand Chelem français. Pour cette treizième chronique de la série "Roland-Garros - Dans le Rétro de Marc Maury", Tennis Actu revient sur un grand moment de l'histoire du sport français : le sacre de Yannick Noah en 1983. 

Roland-Garros - Dans le Rétro de Marc Maury

Le 5 juin 1983... L'une des plus grandes dates du sport français. Yannick Noah délivrait le peuple tricolore en remportant Roland-Garros. Depuis 1946 et le sacre de Marcel Bernard, aucun Français n'était parvenu à faire vibrer le public tricolore Porte d'Auteuil. Si Pierre Darmon en 1963 et Patrick Proisy en 1972 avaient réussi à atteindre la finale de l'Open de France, ils s'étaient tous les deux cassés les dents sur cette dernière marche contre respectivement Roy Emerson et Andrés Gimeno. Les fans de la petite balle jaune en France attendaient donc impatiemment un digne successeur à Marcel Bernard. Il aura fallu attendre 37 ans... 

 

Yannick Noah arrive dans la forme de sa vie à Roland-Garros 

Mats Wilander, Ivan Lendl, Guillermo Vilas : voilà les trois favoris de Roland-Garros 1983. Côté Français, Yannick Noah est bien entendu la meilleure chance. Le Sedanais est 6e mondial, et est déterminé à franchir un cap dans la capitale. Huitième de finaliste en 80 et quart de finaliste en 81 et 82, Noah a franchi les étapes petit à petit mais a toujours trouvé des adversaires très coriaces sur sa route. Mais cette fois, Yannick arrive très très fort. Quart de finaliste à Monte-Carlo, puis finaliste à Lisbonne (seulement battu par Mats Wilander), le Tricolore a ensuite remporté le tournoi de Madrid mais surtout Hambourg en dominant Mats Wilander et Jose Higueras. Yann arrive donc dans la forme de sa vie à Roland

Le statut de tête de série permet d'avoir une entrée en lice très abordable. Pour son premier tour, Yannick affronte le Suédois Andres Jarryd, 86e mondial. Sur le papier, l'écart est immense et sur le court aussi... Le Français s'impose 6-1, 6-0, 6-2. L'entrée en matière parfaite. Victor Pecci, 46e mondial, ne fait pas mieux contre le Tricolore. Noah garde le même rythme et s'impose 6-4, 6-3, 6-3. La fraîcheur est là et la première semaine ressemble à une formalité pour Yannick qui s'impose 2 jours plus tard 7-5, 7-6, 6-2 contre l'Américain Pat Dupre 71e mondial. Direction la deuxième semaine sans avoir tapé dans les réserves ni même avoir été bousculé. 

 

Le choc face à Lendl : le déclic pour Yannick ? 

John Alexander, 30e à l'ATP, se présente face à Noah. L'Australien n'a pas atteint les quarts de finale à Paris et n'y arrivera d'ailleurs jamais. Yannick Noah est bien plus fort et remporte le match 6-2, 7-6, 6-1. Une belle victoire pour rejoindre Ivan Lendl, 3e mondial et finaliste en 81, seulement battu par l'immense Bjorn Borg. En trois confrontations sur terre, Lendl n'a jamais perdu contre Noah et n'a laissé qu'un petit set en route. Le Tchécoslovaque est donc favori de ce quart de finale, lui qui a connu un parcours tranquille jusque-là. 

Mais ce Roland-Garros 1983 est celui de Noah... La première manche est très serrée. Les deux hommes se rendent coup pour coup et sentent que ce premier set peut déjà être décisif. Le tie-break est inévitable. Sur une faute grossière de Lendl en coup droit, Noah remporte le tie-break 7-5 et bascule en tête. Un avantage psychologique qui permet à Yannick d'assommer Lendl en lui infligeant un 6-2 dans la deuxième manche. Le Français semble s'envoler vers le dernier carré. Le gain de la 3e manche 7-5 par le Tchécoslovaque ne changera rien. Noah balaye le 3e mondial 6-0 dans la 4e manche et se hisse en demi-finale d'un Grand Chelem pour la toute première fois de sa carrière. 

 

Le choc franco-français en demies contre Roger-Vasselin

Un Français sera en finale de Roland-Garros. Yannick Noah retrouve un invité surprise, Christophe Roger-Vasselin. Le père d'Edouard Roger-Vasselin n'était pas attendu du tout, lui qui pointait à la 97e place mondiale avant Roland-Garros. Le Tricolore vit un véritable conte de fées dans la capitale. Profitant d'un tableau dégagé, Roger-Vasselin s'est dressé face à Jimmy Connors en quart de finale et là, c'est la grande surprise. Le natif de Londres fait tomber le numéro 1 mondial et permet à la France de s'assurer une place en finale. Tout le monde attend cet affrontement avec impatience. Mais Noah est hors-norme. Le Sedanais écrase son compatriote 6-3, 6-0, 6-0 et se hisse en finale. Rien ne semble pouvoir l'arrêter. 

 

Dimanche 5 juin 1983 : la délivrance 

Mats Wilander, c'est du très lourd. Le Suédois, âgé de seulement 18 ans, est le tenant du titre. Il s'est imposé successivement à Lisbonne, Monte-Carlo et Aix-En-Provence avant de venir à Roland. Il pointe d'ailleurs à la 5e place mondiale et part légèrement favori contre le Français. Légèrement car Yannick Noah a remporté la dernière confrontation à Hambourg et les deux hommes ont remporté chacun 2 de leurs 4 duels. La finale s'annonce intense et spectaculaire. Un grand moment pour tout ce qui l'ont vécu et une date repère pour tous les fans nés après 1983. 

Dimanche 5 juin 1983. 15 000 personnes sont présentes sur le Central de Roland-Garros et des millions de Français sont devant leur télé. Les fans français attendent ce moment depuis 1946. L'épatant Yannick Noah se dresse face au nouveau phénomène du tennis Mats Wilander. Noah est transcendé par les 15 000 spectateurs et se montre particulièrement offensif. Un choix tactique qui lui permet de remporter la première manche 6-2 et de basculer en tête. Le match se lance complètement dans la deuxième manche. Wilander s'adapte au jeu du Français et surtout à l'ambiance exceptionnelle du Central. Mais ce n'est pas suffisant. Yannick s'impose 7-5 et tutoie les sommets. Le joueur d'origine camerounaise se rapproche de son rêve et Wilander le sait. La 3e manche est serrée mais rien ne peut arrêter le Français. Après un tie-break dominé aisément, Noah s'effondre et est rejoint par son père. Il l'a fait ! Après 37 ans de disette, le drapeau français recouvre enfin Roland-Garros. Noah est récompensé par son audace tactique et son jeu ultra-offensif. 

 

"Papa, on a gagné ! "

"Il y a plein de fumée. Quand je me relève et que je me retourne, je les cherche, mon père, ma mère, tous ceux de ma famille… C’est à cet instant que Papa saute. J’ai peur qu’il se fasse mal… Mais plus rien, ni personne ne l’arrête… II fonce sur moi, bras ouverts…” déclare Noah dans Paris Match. “Papa, on a gagné!” C’est tout ce que j’ai trouvé à dire à mon père lorsque je me suis retrouvé dans ses bras. Et lui, pas un mot. Impossible… Bloqué, Papa. Mais on en reparlera plus tard, toute notre vie…"

 

Mats Wilander : "J’étais sûr et certain de gagner. Rien ne m’inquiétait"

Mats Wilander est un élégant perdant. Lors d'un interview pour GQ, le Suédois est revenu 33 ans plus tard, en 2016, sur cette finale mémorable. "J’étais sûr et certain de gagner. Rien ne m’inquiétait. Je savais que Yannick pouvait très bien jouer. Deux mois avant, je le bats en finale à Lisbonne, où il avait eu une balle de match. Puis il me bat un mois plus tard à Hambourg. A Roland, en cinq sets, je pensais gagner… Mais Yannick a joué différemment que ce que je pensais. Il a changé son jeu. C’est ce que j’ai comme souvenir en tout cas, la manière dont moi je le vois. Mais l’impression que j’ai – et si tu regardes à la télé on ne s’en rend pas compte – c’est qu’il jouait des coups droits bombés sur mon revers, qu’il a slicé très court et très lentement au milieu du court avant de venir au filet. Je ne m’y attendais pas. Impossible de lire son jeu d’attaque, de savoir quand il allait faire son service/volée. Il a fait du très bon boulot en changeant sa tactique. Et j’ai trouvé cela super. Il y a des matchs où tu apprends énormément. Et celui-ci, d’un point de vue tactique, pffff." La grande classe. 

 

2020 : 37 ans après Noah...

Depuis 1983, les Tricolores attendent donc ce fameux frisson. 2020 pourrait être l'année Tricolore. La victoire de Noah a eu lieu il y a 37 ans, soit la même attente entre le titre de l'ancien capitaine de Coupe Davis et le sacre de Marcel Bernard. Gaël Monfils, au top de sa forme avant la pause, sera-t-il capable de délivrer le peuple français ? 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre HERCHEUX

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les matches de Tennis c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des matchs. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au début du match. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité

L'actu en vidéo par Tennis Actu



News

Publicité

Sondage

Pensez-vous que l'US Open pourra t-il finalement avoir lieu ?







Partenaires

Publicité

Classement Mondial ATP

1 SRB DJOKOVIC Novak10220 pts
2 ESP NADAL Rafael9850 pts
3 AUT THIEM Dominic7045 pts
4 SUI FEDERER Roger6630 pts
5 RUS MEDVEDEV Daniil5890 pts
6 GRE TSITSIPAS Stefanos4745 pts
7 ALL ZVEREV Alexander3630 pts
8 ITA BERRETTINI Matteo2860 pts
9 FRA MONFILS Gael2860 pts
10 BEL GOFFIN David2555 pts

Classement Mondial WTA

1 AUS BARTY Ashleigh8717 pts
2 ROU HALEP Simona6076 pts
3 CZE PLISKOVA Karolina5205 pts
4 USA KENIN Sofia4590 pts
5 UKR SVITOLINA Elina4580 pts
6 CAN ANDREESCU Bianca 4555 pts
7 NDL BERTENS Kiki4335 pts
8 SUI BENCIC Belinda4010 pts
9 USA WILLIAMS Serena3915 pts
10 JAP OSAKA Naomi3625 pts