Tennis Actu UK Tennis Actu ES Tennis Actu IT Tennis Actu DE
Roland-Garros
Roland-Garros - Marc Maury : 'Le 10 juin 2000, Mary Pierce éblouit' Photo : @MarcMaury / @RolandGarros

Roland-Garros - Marc Maury : "Le 10 juin 2000, Mary Pierce éblouit"

En ce début juin, il règne - crise sanitaire oblige - une atmosphère bizarre autour du stade Roland-Garros. Une impression de vide absolu. Habituellement, le quartier est bouclé, l'effervescence est palpable, les vrais amateurs de tennis sont au bord des courts. L'édition 2020 des Internationaux de France devait se dérouler du 24 mai au 7 juin sous le soleil parisien. Pour tenter de combler ce vide, Tennis Actu décide de regarder "Dans le rétro de Marc Maury" pour vous présenter durant la quinzaine un évènement qui a marqué l'histoire du Grand Chelem français. Pour cette onzième chronique de la série "Roland-Garros - Dans le Rétro de Marc Maury", célébrons le 20e anniversaire du sacre de Mary Pierce Porte d'Auteuil. Le dernier titre français en simple à Roland. 

Roland-Garros - Dans le Rétro de Marc Maury


 Sa victoire à Paris n'était pas son premier sacre en Grand Chelem : en 1995, elle avait déjà remporté l'Open d'Australie. Mais gagner Roland-Garros pour un Français ou une Française est si particulier. Si beaucoup mentionne très régulièrement Yannick Noah comme le dernier vainqueur français de Roland-Garros en simple, Mary Pierce est bien moins souvent citée et pourtant, c'est bel et bien la dernière Tricolore à avoir soulevé le trophée en simple dans la Capitale. 18 titres, 1 Open d'Australie, 1 Roland-Garros, la 3e place mondiale en simple atteinte en janvier 1995, le 3e rang mondial en double en juillet 2000, des titres en Fed Cup en 1997 et 2003, une intronisation au Hall Of Fame du tennis l'année passée. Mary Pierce est une légende du tennis français et il faut reconnaître que son titre à Roland-Garros en 2000 a tissé un lien avec le public français. 

 

7e rang mondiale et le souvenir douloureux de 94...

Avant d'arriver à Paris, le 29 mai 2000, la franco-américaine pointe au 7e rang mondial. Le début de saison est correct. Battu en huitième de finale de l'Open d'Australie par Ai Sugiyama, 24e mondiale, la Tricolore s'est imposée à Charleston en battant notamment Monica Seles et Arantxa Sanchez. Un peu plus tôt, Pierce s'était payée Serena Williams, à ce moment 3e mondiale, 6-2, 6-1. Sans avoir multiplié les titres, Mary arrive tout de même à Paris avec quelques certitudes, de hautes ambitions, et sans doute un esprit revanchard. Agée de 25 ans, la Française n'a plus atteint les quarts de finale depuis sa finale perdue en 1994 contre Arantxa Sanchez.

 

Un parcours favorable jusqu'en quarts

La première semaine est plutôt tranquille pour Mary Pierce. La Tricolore débute contre l'Américaine, Tara Snyder, 88e mondiale. 6-3, 6-1, direction le 2e tour. Cette fois, c'est l'Allemande Barbara Rittner, 107e mondiale. Mary continue d'infliger des gifles et s'impose 6-1, 6-1. Au 3e tour, c'est un duel franco-français puisque Mary Pierce va défier Virginie Razzano, 351e mondiale. Si le premier set est serré, le match est une nouvelle promenade de santé pour la native de Montréal puisqu'elle s'impose 6-4, 6-0 pour filer en 2e semaine. Le début des choses sérieuses. 

Le tirage est favorable pour la 7e mondiale. En huitième de finale, la gagnante de l'Open d'Australie 1995 est opposée à la Suédoise Asa Svensson, 53e mondiale. C'est encore une victoire facile pour la Française qui s'impose 6-2, 6-1 et rejoint Monica Seles en quarts. Le premier test. En 97, en huitième de finale de Roland, Seles avait dominé la Tricolore en deux manches 6-4, 7-5. Mais depuis, Mary Pierce a remporté les deux derniers duels et surtout, elle a infligé un sévère 6-1, 6-1 à l'Américaine sur la terre de Charleston. La confiance est donc plutôt du côté français. 

 

Seles : le premier grand moment de la quinzaine

Ce duel, c'est 1h46 de combat. La puissance de Mary face à la technique et la qualité de frappes de Seles. Un match d'anthologie qui entrera dans l'histoire notamment grâce à un point. Au bout d'un échange exceptionnel, Pierce est parvenue à réaliser un lob gagnant entre les jambes incroyables. "C’est le plus beau coup de ma carrière. Je le faisais parfois pour m’amuser à l’entraînement. Dans l’échange, elle me faisait courir de droite à gauche, et la balle, alors, arrive sur moi, et il n’y avait rien à faire d’autre qu’un coup réflexe. J’ai sauté, tapé la balle entre les jambes. Je ne m’attendais pas à la toucher et que ce soit en plus un lob gagnant. Quand je revois les images, je m’étonne moi-même, je ne savais pas que je pouvais sauter aussi haut" a-t-elle confié au Figaro. Une victoire 4-6, 6-3, 6-4 pour filer dans le dernier carré et retrouver sa partenaire de double, Martina Hingis

 

Martina Hingis : sa meilleure ennemie

Cette rencontre s'annonce corsée. La Suissesse est numéro 1 mondiale et a remporté les 7 derniers affrontements contre Mary Pierce sans perdre la moindre manche. La manche semble être trop haute et pourtant... Surmotivée, la Française emballe la première manche. Une première malédiction vaincue puisque Pierce avait perdu les 14 derniers sets contre Hingis. Mais Mary ne veut pas s'arrêter là. Et d'ailleurs, son tennis est toujours aussi bon. Grâce à sa puissance notamment, la 7e mondiale se retrouve à 6-4, 5-3. Tout le monde sent que la Tricolore va avoir une deuxième chance après son échec si douloureux en 94. Mais, Martina Hingis n'est pas numéro 1 par hasard.

Très fière, ne voulant perdre face à son amie et partenaire de double, Hingis revient et remporte 4 jeux consécutifs pour recoller à une manche partout. Le physique de la Française va-t-il tenir après les efforts du match face à Seles ? Evidemment. Devant le public français, la franco-américaine est galvanisée et s'impose finalement 6-4, 5-7, 6-2 pour décrocher sa 4e finale de grand chelem. Sa 5e victoire face à une reine de la WTA, sa 3e contre Hingis tandis que les 2 premières avaient été obtenues contre Steffi Graf. Cette demi-finale est très particulière puisque les deux adversaires se sont imposées deux jours plus tard en double. Le seul et unique titre du grand chelem en double pour la paire Pierce-Hingis

 

Comme en 94, Mary Pierce retrouve une Espagnole en finale...

Après la cruelle défaite de 94 face à Arantxa Sanchez, Mary Pierce retrouve une autre Espagnole : Conchita Martinez. Comme un symbole, la 5e mondiale avait écrasé sa compatriote Arantxa Sanchez en demi-finale, 6-1, 6-2. Un mauvaise signe qui nous laisse peut-être présager une nouvelle désillusion pour la Française. Sauf que Mary a changé, notamment grâce à la foi. "Quand j'ai gagné mon premier tour au Court Central, c'était comme si j'avais entendu une petite voix en moi me dire : 'C'est peut-être cette année... Je n'a rien dit à personne, j’ai gardé ça pour moi. Et finalement, c'était vrai, c'était mon année. Le point culminant de ma vie a été quand j'ai rencontré le Seigneur. J'ai été élevée dans la religion catholique, mais en mars 2000 ma foi a changée, elle s'est approfondie et c'est là que ma vie a complètement changée. Mon cœur a été guéri de toutes mes blessures du passé, et j'ai alors pu pardonner à mon père. Dieu m'a donné le talent pour jouer au tennis et je voulais faire de mon mieux pour le Seigneur." a-t-elle confié à nos confrères du Figaro. 

Un an auparavant, Conchita Martinez avait dominé la Française Porte d'Auteuil dès le 2e tour, 4-6, 6-3, 6-3. L'Espagnole avait beaucoup d'atouts dans sa manche mais c'est bien Mary qui va être la meilleure sur le court. Si la Française est stressée en début de rencontre, elle se lâche rapidement et emballe le premier set 6-2. Une manière de se libérer et de prendre confiance. La seconde manche est serrée, mais en un peu moins de 2 heures, Mary s'impose succédant à Françoise Durr, victorieuse en 1967. "Je m'en souviendrai toute ma vie. C'est mon rêve qui est devenu réalité. C'est incroyable de réaliser cela à Paris" confiait-elle après la rencontre. 

  

 

Le dernier frisson tricolore

20 ans plus tard, elle reste la dernière Française, - dames et messieurs confondus - à avoir remporté le Grand Chelem parisien. Une statistique qui en dit long sur la place de Mary Pierce dans l'histoire du tennis français. La dernière fois qu'un tricolore s'est procuré l'opportunité de le remporter et bien... c'était encore elle. Les trois dernières finales françaises à Roland-Garros, c'était à chaque fois Mary Pierce (1994, 2000, 2005). 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre HERCHEUX

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les matches de Tennis c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des matchs. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au début du match. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité

L'actu en vidéo par Tennis Actu



News

Publicité

Sondage

Pensez-vous que l'US Open pourra t-il finalement avoir lieu ?







Partenaires

Publicité

Classement Mondial ATP

1 SRB DJOKOVIC Novak10220 pts
2 ESP NADAL Rafael9850 pts
3 AUT THIEM Dominic7045 pts
4 SUI FEDERER Roger6630 pts
5 RUS MEDVEDEV Daniil5890 pts
6 GRE TSITSIPAS Stefanos4745 pts
7 ALL ZVEREV Alexander3630 pts
8 ITA BERRETTINI Matteo2860 pts
9 FRA MONFILS Gael2860 pts
10 BEL GOFFIN David2555 pts

Classement Mondial WTA

1 AUS BARTY Ashleigh8717 pts
2 ROU HALEP Simona6076 pts
3 CZE PLISKOVA Karolina5205 pts
4 USA KENIN Sofia4590 pts
5 UKR SVITOLINA Elina4580 pts
6 CAN ANDREESCU Bianca 4555 pts
7 NDL BERTENS Kiki4335 pts
8 SUI BENCIC Belinda4010 pts
9 USA WILLIAMS Serena3915 pts
10 JAP OSAKA Naomi3625 pts