Tennis Actu UK Tennis Actu ES Tennis Actu IT Tennis Actu DE
US Open - Justine Henin : 'Djokovic est fatigué, c'est indéniable mais..'
US Open
Photo : @Tennis Actu

US Open - Justine Henin : "Djokovic est fatigué, c'est indéniable mais.."

Cet US Open 2021 est passionnant et régale tous les fans de la petite balle jaune. Ce n'est pas Justine Henin*, commentatrice de l'US Open pour Eurosport, qui dira le contraire. Gagnante de sept tournois du Grand Chelem dont deux US Open en 2003 et 2007, l'ancienne joueuse âgée de 39 ans prend un plaisir énorme à commenter les rencontres depuis le début de la quinzaine. Pour Tennis Actu, l'ancienne numéro 1 mondiale a accepté de donner son avis sur les derniers carrés des tableaux Dames et Hommes mais aussi de livrer quelques petits conseils aux jeunes Leylah Fernandez et Emma Raducanu pour la suite de leur carrière. Sans oublier le possible Grand Chelem calendaire de Novak Djokovic. *Un entretien réalisé avant que ne se disputent les demi-finales dames et messieurs de cet US Open.

Justine Henin au micro de Tennis Actu

 

Retrouvez le tableau Hommes de l'US Open ici

Retrouvez le tableau Dames de l'US Open ici

 

"Je n’avais pas pris autant de plaisir en commentant un Grand Chelem depuis longtemps"

Justine, vous commentez en ce moment l’US Open pour Eurosport. Quel tournoi ! On craignait d’être déçu avec les absences de Nadal, Federer et Serena, finalement, c’est un grand tournoi, on se régale.

C’est un superbe tournoi. Je n’avais pas pris autant de plaisir en commentant un Grand Chelem depuis longtemps. On assiste à un US Open assez passionnant à tous les niveaux. Bien sûr, parce qu’il y a la mission Novak Djokovic, aussi parce que les autres favoris répondent présents et parce qu’on a ces belles histoires avec les jeunes qui poussent. La qualité des matchs est très relevée, notamment chez les dames. Il y a de la crainte pour le futur. Une fois que Serena, Nadal, Federer seront partis, nous n’aurons plus d’icônes. Je ne pense pas qu’on en retrouvera pour des raisons générationnelles. Des points de repères changent. En revanche, on va continuer à voir du spectacle.  

 

"Il faut donner du temps à ces jeunes pour que tout s’installe durablement. On est épatés par cette détermination et ça donne espoir pour la suite."

Chez les dames, le tournoi est assez dingue avec Leylah Fernandez, 19 ans, et Emma Raducanu, 18 ans, dans le dernier carré. C’est ce dont avait besoin le circuit féminin ?

Oui, ça fait du bien. D’abord dans le tableau masculin, la Next Next gen n’aura pas à courir derrière Nadal, Djokovic et Federer. C’est la Next Gen qui a eu ça. Aujourd’hui, on a des jeunes décomplexés qui prennent beaucoup de plaisir. Arrivée derrière le Big 3, c’était très dur pour la Next Gen. Je dirais que l’on va peut-être avoir une Next Next Gen moins timide.

Chez les filles, ça fait quelques années que l’on cherche des patronnes. Il y a Ashleigh Barty évidemment. On pensait que Naomi Osaka allait être la patronne du circuit. On avait des filles qui jouaient bien derrière mais plus inconstantes. Pour pouvoir s’identifier, c’est plus difficile. Cette jeunesse a du potentiel. Elles ne seront pas numéro 1 demain mais elles jouent avec beaucoup d’audace. Il faut donner du temps à ces jeunes pour que tout s’installe durablement. On est épatés par cette détermination et ça donne espoir pour la suite.  

 

Les conseils de Justine Henin : "Rester soi-même et apprendre à déplaire"

Quand Leylah Fernandez explique que vous étiez un de ses modèles quand elle était petite, ça vous fait quoi ?

Elle a aussi dit qu’elle rêvait de jouer contre moi, je ne rêvais pas de jouer contre Steffi Graf (sourire). J’avais déjà lu ça il y a un moment, c’est toujours touchant. Je me sens honorée dans ces moments-là. Ça donne du sens à ce que j’ai fait, de pouvoir partager des choses et créer de l’inspiration. Leylah Fernandez a pu me prendre comme un de ses points de repères par rapport à mon gabarit, ma façon de jouer. Simona Halep, c’était la même chose. Moi, c’est grâce à Steffi Graf que j’ai pu avoir cette vie-là. C’est toujours un honneur et très touchant. On va la suivre d’encore un peu plus près maintenant même si je la suivais déjà. Je l’avais vue à l’Open d’Australie 2020, c’était encore très frêle. Un an et demi plus tard, on voit l’évolution.

 

Si vous aviez un conseil à donner aux jeunes joueuses qui brillent cette année, ce serait lequel ?

Rester soi-même. Apprendre à déplaire aussi. Les sollicitations sont nombreuses. Le sport est aussi du business. Il faut qu’elles continuent à jouer pour ce plaisir et cette passion. Tout commence par du jeu. Il faut apprendre à dire non. Bien sûr, il y a la presse, les partenaires, les fans. On doit jouer le jeu. Mais, il faut rester soi-même dans l’approche et ne jamais oublier le cap à long-terme. Ça aide beaucoup dans les moments difficiles.

 

 

"Je mettrais Sabalenka légèrement favorite"

Au jeu des pronostics, comment vous voyez la fin de cet US Open chez les Dames ?

Elles ont toutes quelque chose de particulier. Maria Sakkari se qualifie pour sa deuxième demi-finale en trois tournois du Grand Chelem. On sent que des caps ont été franchis. Elle avance, notamment par tout le travail physique effectué. Il y a encore quelque chose à aller chercher. Nos deux jeunes font un parcours exceptionnel. Est-ce que je les vois gagner ? Je serais surprise qu’une des deux aille au bout. Je le souhaite et en même temps je ne sais pas si je leur souhaite. La vie, ce sont des étapes. En même temps, elles ont l’air d’avoir une maturité hors norme. Avec un entourage qui peut vous aider ça peut passer mais je serais surprise. Et puis il y a Sabalenka, de plus en plus solide. Je la mettrais légèrement favorite. Une des 4 sera une très belle gagnante.

 

"Djokovic est fatigué, c’est indéniable, mais tout peut arriver"

Chez les hommes Novak Djokovic tient la pression jusqu’à maintenant. On a presque envie de dire que tout commence maintenant pour lui avec un choc contre Zverev et une potentielle finale contre Medvedev. Il va y arriver selon vous ?

Je suis très mitigée. Je suis terriblement indécise mais c’est bien de douter, la vérité sera sur le terrain. Il peut se passer tellement de choses. Djokovic, Medvedev et Zverev peuvent aller chercher tellement de ressources. N’oublions pas Auger-Aliassime même s’il semble moins bien placé à ce stade. Il y a tout de même une évolution. Il faut toujours beaucoup d’humilité pour commenter ces moments-là. Ce qu’on a vu jusqu’à maintenant dit des choses et pas grand-chose en même temps. On sait ce que Djokovic peut faire mais imaginez ce que ce joueur vit depuis le début de l’année. Bien sûr, il a des débordements, il y a dans son caractère quelque chose d’explosif. C’est un guerrier, un peu le mal-aimé, qui a l’impression d’avoir tout le temps quelque chose à prouver. Ça a été très dur d’arriver avec Nadal et Federer et de les détrôner. Je n’apprécie pas tout chez lui. Je pense qu’il devrait être naturel et ne pas vouloir être aimé de tous. Je ne l’apprécie pas pour tout mais je reconnais l’exploit qu’il est en train d’accomplir. Je suis déjà hallucinée par ce qu’il fait. Le plus dur arrive. A-t-il la possibilité d’élever son niveau de jeu ? En Australie, on sentait Medvedev au sommet, et finalement regardez ce qu’il s’est passé. Alors on est X mois plus tard, il s’est passé des choses. Djokovic est fatigué, c’est indéniable mais tout peut arriver. J’ai vu Zverev douter, Medvedev qui joue bien mais qui n’a pas été testé. Eux-mêmes, comment vont-ils augmenter leur niveau de jeu ? Ce sont beaucoup d’inconnues qui rendent les derniers jours passionnants.  

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre HERCHEUX

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les matches de Tennis c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des matchs. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au début du match. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Publicité

Sondage

Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer resteront-ils bloqués à 20 titres du GC ?







Partenaires

Publicité

Classement Mondial ATP

1 SRB DJOKOVIC Novak12133 pts
2 RUS MEDVEDEV Daniil10780 pts
3 GRE TSITSIPAS Stefanos8350 pts
4 ALL ZVEREV Alexander7760 pts
5 RUS RUBLEV Andrey6130 pts
6 ESP NADAL Rafael5815 pts
7 ITA BERRETTINI Matteo5173 pts
8 AUT THIEM Dominic4995 pts
9 SUI FEDERER Roger3765 pts
10 NOR RUUD Casper3440 pts

Classement Mondial WTA

1 AUS BARTY Ashleigh10075 pts
2 BLR SABALENKA Aryna7720 pts
3 CZE PLISKOVA Karolina5315 pts
4 UKR SVITOLINA Elina4860 pts
5 JAP OSAKA Naomi4796 pts
6 USA KENIN Sofia4692 pts
7 CZE KREJCIKOVA Barbora4668 pts
8 POL SWIATEK Iga4571 pts
9 ESP MUGURUZA Garbine4380 pts
10 CZE KVITOVA Petra4060 pts