Tennis Actu UK Tennis Actu ES Tennis Actu IT Tennis Actu DE
WTA - Peng Shuai nie avoir été agressée, la WTA n'y croit pas !
WTA
Photo : @DELUSIONALRaducanuStan

WTA - Peng Shuai nie avoir été agressée, la WTA n'y croit pas !

L'affaire Peng Shuai, disparue le 2 novembre après des accusations envers un haut-fonctionnaire chinois d'agression sexuelle puis retrouvée sans assurance de liberté, continue de prendre de l'ampleur au fil des jours. Le 21 novembre, le président du Comité International Olympique Thomas Bach avait eu un appel visio avec Peng Shuai, dans lequel elle assurait qu'elle se trouvait en sécurité et qu'elle préférait que sa vie privée soit respectée. Ce dimanche, de nouvelles images de la joueuses sont sorties. Une vidéo où elle répond à des questions. Elle revient en arrière en retirant ses accusations et se dit libre. Encore une fois peu crédible et proche du ridicule...

Shuai Peng à un tournoi Junior à Beijing

 

Un média chinois a diffusé de nouvelles images de la joueuse

Cela faisait quelques temps que le monde n'avait pas reçu de nouvelles de la joueuse chinoise. Ce dimanche, une vidéo a été publiée par une journaliste chinoise, Qingqing Chen, journaliste au média Global Times, sur son compte Twitter. Selon ses dires, la vidéo lui a été envoyée par un ami. On y voit Peng Shuai pendant quelques secondes, souriante, pendant un un évènement de promotion du ski nordique à Shanghai. Elle discutait et a pris une photo avec Yao Ming, Wang Liqin et Xu Ligia, tous les trois sportifs professionnels. On peut aussi lire sur un article de L'Equipe que "Twitter n'est normalement pas accessible en Chine. Seules les personnes équipées d'un système VPN peuvent s'en servir. Beaucoup de diplomates et de médias d'État y ont cependant un compte afin d'y assurer une présence chinoise"

 

Peng Shuai : "Je n’ai jamais dit ou écrit sur quiconque sur une agression sexuelle", la WTA reste inquiète...

Dans la foulée, une vidéo de plusieurs minutes a été diffusée. Peng Shuai nie les accusations sexuelles, explique avoir bien écrit les mails elle-même et être en liberté. "Que ce soit clair, je n’ai jamais dit ou écrit sur quiconque sur une agression sexuelle à mon encontre. Avec tout le respect que j’ai pour Weibo, ceci regarde ma vie privée. Il y a eu beaucoup d’incompréhension, il ne faut pas qu’il y ait de mauvaise interprétation", a-t-elle dit. Ce lundi matin, la WTA a réagi "Ces apparitions (publiques) n'apaisent pas les inquiétudes de la WTA quant à son bien-être et sa capacité à communiquer sans censure ni coercition", a-t-on pu lire dans un communiqué. 

 

La WTA a réagi fermement, le CIO, l'ATP et l'ITF timides...

Concernant l'appel, la WTA déclarait ne pas être rassurée avant que la Chine ne réagisse, en critiquant ouvertement ceux qui "montent en épingle" cette affaire. Des mails, des vidéos... Mais rien de réellement rassurant n'a suivi. La sanction est tombée. Steve Simon a annoncé dans un communiqué que la WTA suspendait tous ses tournois en Chine et à Hong-Kong. Ce a quoi le CIO répond qu'il n'y a pas de quoi trop s'inquiéter étant donné qu'un deuxième appel vidéo a eu lieu avec la joueuse et critique à mot à peine couvert l'attitude plus "agressive" de la WTA. La Chine a également réagi très timidement. "Nous sommes fermement opposés à toute politisation du sport", a precisé un porte-parole de la diplomatie chinoise, Wang Wenbin. L'ATP et l’ITF ont, eux-aussi, réagi assez prudemment aux annonces de la WTA.

 

Le communiqué de Andrea Gaudenzi, président de l'ATP

Le patron de l’association des joueurs de tennis professionnels (ATP) a déclaré son soutien mais avec une réelle timidité. "La situation impliquant Peng Shuai continue de soulever de sérieuses inquiétudes au sein et au‐delà de notre sport. Jusqu’à présent, la réponse à ces préoccupations n’a pas été à la hauteur. Nous demandons une nouvelle fois l’ouverture d’une ligne de communication directe entre la joueuse et la WTA afin d’établir une image plus claire de sa situation. Nous savons que le sport peut avoir une influence positive sur la société et nous pensons généralement que le fait d’avoir une présence mondiale nous donne la meilleure chance de créer des opportunités et d’avoir un impact. Nous continuerons à consulter nos membres et à suivre l’évolution de cette question.", s'est-il confié sur le site de l'ATP.


"L'ITF, en tant qu'organisme directeur du tennis, soutient tous les droits des femmes."

 L'ITF se montre aussi timide que l'ATP dans ce communiqué :

 

Le communiqué de Steve Simon ce mercredi 1er décembre

Dans un communiqué, Steve Simon a réitéré sa demande d'une enquête transparente : "Bien que nous sachions maintenant où se trouve Peng, je doute sérieusement qu'elle soit libre, en sécurité et non soumise à la censure, à la coercition et à l'intimidation". Il a ensuite annoncé la sanction : "En conséquence, et avec le soutien total du conseil d'administration de la WTA, j'annonce la suspension immédiate de tous les tournois WTA en Chine, y compris à Hong Kong. En toute bonne conscience, je ne vois pas comment je peux demander à nos athlètes de concourir là-bas alors que Peng Shuai n'est pas autorisée à communiquer librement et a apparemment subi des pressions pour contredire son allégation d'agression sexuelle. Compte tenu de l'état actuel des choses, je suis également très préoccupé par les risques auxquels tous nos joueurs et notre staff pourraient être confrontés si nous organisions des événements en Chine en 2022."

 

Steve Simon lui a envoyé deux emails mais il était clair que ses réponses étaient influencées par d'autres

Steve Simon a décidé de ne pas reprendre contact avec elle via email tant qu'il ne serait pas certain que ses réponses seraient personnelles et non celles de ses censeurs. Steve Simon a contacté Peng Shuai via différents canaux. Il lui a envoyé deux emails mais il était clair que ses réponses étaient influencées par d'autres", a déclaré une porte-parole de la WTA. Une position claire et nette qui est en opposition avec l'attitude de Thomas Bach en début de semaine. 


Le communiqué du CIO dimanche 21 novembre

Au début de l'appel de 30 minutes, Peng Shuai a remercié le CIO pour son souci de son bien-être. Elle a expliqué qu'elle est en sécurité et bien, qu'elle vit chez elle à Pékin, mais qu'elle aimerait que sa vie privée soit respectée pour le moment. C'est pourquoi elle préfère passer son temps avec ses amis et sa famille en ce moment. Néanmoins, elle continuera à s'impliquer dans le tennis, le sport qu'elle aime tant.

"J'ai été soulagé de voir que Peng Shuai allait bien, ce qui était notre principale préoccupation. Elle avait l'air détendue. Je lui ai offert notre soutien et de rester en contact à tout moment de sa convenance, ce qu'elle a évidemment apprécié " a déclaré Emma Terho. À la fin de l'appel, le président du CIO, Bach, a invité Peng Shuai à un dîner à son arrivée à Pékin en janvier prochain, ce qu'elle a accepté avec plaisir, et les deux ont convenu d'inclure Emma Terho et Li Lingwei. 

 

"Cela ne répond pas à l'inquiétude de la WTA" lundi 22 novembre

"C'était agréable de voir Peng Shuai dans les récentes vidéos, mais cela ne répond pas à l'inquiétude de la WTA sur son bien-être et sa capacité à communiquer sans censure ni coercition. Cela ne change rien à notre appel à une véritable enquête transparente et équitable sur ses accusations de viol, la question qui a suscité nos premières préoccupations", a déclaré la porte-parole de la WTA. 

 

La réponse de la Chine mardi 23 novembre : "Certains doivent cesser de délibérément monter en épingle cette question à des fins hostiles"

Sous pression, la Chine a donc décidé de réagir ce mardi. Dans des propos rapportés par l'AFP, la Chine a dévoilé son état d'esprit. "Je pense que certains doivent cesser de délibérément monter en épingle cette question à des fins hostiles, et surtout d'en faire une question politique", a déclaré devant la presse un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian. Une nouvelle tentative afin de faire taire le mouvement mondial. Le Hashtag WhereIsPengShuai est désormais devenu FreePengShuai. La joueuse chinoise semble en effet parler sous la contrainte depuis son retour...

 

Mercredi 24 novembre, l'UE monte au créneau

Mercredi, l'Union Européenne a de nouveau communiqué. L'UE demande toujours au gouvernement chinois de fournir des preuves indépendantes et vérifiables de son bien-être et du lieu où elle se trouve", a écrit Nabila Massrali, porte-parole de la diplomatie de l'UE. "Nous avons vu les propos attribués à Peng Shuai et les images de son apparition publique. Cependant, les informations sur les allégations d'abus et sur le fait qu'elle n'a pas été vue depuis deux semaines, restent très inquiétantes, poursuit la porte-parole. Nous ne sommes pas en mesure de commenter les allégations elles-mêmes, mais nous demandons instamment une enquête complète et transparente."

 

Après les chats, le restaurant, Peng aurait été à un tournoi Junior à Pékin

Ce dimanche, via ce le compte twitter Shen Shiwei, on voyait l'ancienne numéro 1 mondiale de double au milieu de jeunes espoirs au centre national de Pekin, lors du Fila Kids Junio Tennis Challenger Finals. Avec le survêtement officiel, elle signait des autographes, prenait la pose... Les autorités chinoises répondaient à la mobilisation générale. Néanmoins, tous ces éléments n'avaient rien de rassurants... L'intéressée ne s'adressait toujours pas à tous ceux qui s'inquiétent pour elle...

 

 

Steve Simon : "Je reste soucieux de la santé de Peng Shuai"

Steve Simon avait publié un communiqué pour répondre à cette photo au restaurant : "ll est toujours difficile de dire si elle est libre de prendre ses propres décisions et d'agir à sa guise, sans coercition ou influence extérieure. Cette vidéo, en tant que telle, est insuffisante. Comme je le dis depuis le début, je reste soucieux de la santé de Peng Shuai et de sa sécurité et j'espère que les accusations d'agression sexuelle ne seront pas censurées ou mise sous le tapis. J'ai été clair sur ce qui devait se passer et notre relation avec la Chine est à un carrefour"

 

Steve Simon l'avait annoncé : "Nous sommes définitivement prêts à retirer nos activités de Chine"

Avant cela, Steve Simon, CEO de la WTA, avait déjà communiqué et s'était montré très ferme. "Nous sommes définitivement prêts à retirer nos activités de Chine et à faire face à toutes les complications qui en découlent", a déclaré Simon. "Parce que c'est plus gros que nos activités. Les femmes doivent être respectées et non censurées. Nous l'avons contactée sur tous les numéros de téléphone, adresses e-mail et autres formes de contact. Il y a tellement d'approches numériques pour contacter les gens de nos jours, et à ce jour, nous n'avons toujours pas pu obtenir de réponse. Si elle a été forcée de l'écrire, quelqu'un l'a écrit pour elle, nous ne le savons pas; Mais à ce stade, je ne pense pas que cela soit valable et nous ne serons pas à l'aise tant que nous n'aurons pas la chance de parler avec elle", avait-il déclaré jeudi soir. 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Tennis Actu

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les matches de Tennis c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des matchs. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au début du match. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

09:38 Andrézieux (W60) Muntean au défi de Dodin, Ponchet en danger 09:32 ATP / WTA Retrouvez en VIDEO & en LIVE tous vos matches de Tennis ! 09:30 BJK Cup Le premier tour Italie-France en Sardaigne, sur dur 09:30 Le Caire (W25) Après avoir écarté Babos, Janicijevic veut plus 09:29 Open d'Australie Barty-Keys et Swiatek-Collins... les demies ce jeudi ! 09:28 Florianopolis (W25) Alice Robbe et la fille de Mandlikova en huitièmes 09:28 Monastir (M25) Harold Mayot veut enchaîner la septième en Tunisie 09:24 Open d'Australie (P) Shingo Kunieda glane un 26e titre du Grand Chelem 09:23 Open d'Australie Tsitsipas : "J'ai montré au médecin qu'il avait tort" 09:22 Open d'Australie Madison Keys, en demies : "Ça signifie beaucoup !" 09:21 Open d'Australie Ash Barty : "Keys mérite d'être au sommet du jeu" 09:20 Colombus (CH) Brooksby entame bien 2022, Stricker-Sock en quarts 09:19 Santa Cruz (CH) Verdasco gagne un marathon, Dellien joue à domicile 09:17 ATP - Dubaï Novak Djokovic, de retour aux affaires fin février ? 09:15 Open d'Australie (J) Pas de finale en double pour Gabriel Debru 09:07 Open d'Australie Medvedev : "J'ai dit Novak, c'est comme Roger ou Rafa" 09:06 Open d'Australie Danielle Collins : "Je suis plus libre que jamais..." 09:05 Quimper (CH) Greg Barrère et Alexandre Müller : les impatients bretons 09:04 Open d'Australie (D) Kyrgios : "4 Australiens en finale, incroyable !" 09:00 Open d'Australie La fin de l'Australian Open en exclu sur Eurosport !
fleche bas fleche haut
Publicité

Sondage

Qui va remporter l'Open d'Australie 2022 ?








Partenaires

Publicité

Classement Mondial ATP

1 SRB DJOKOVIC Novak11015 pts
2 RUS MEDVEDEV Daniil8935 pts
3 ALL ZVEREV Alexander7970 pts
4 GRE TSITSIPAS Stefanos6540 pts
5 ESP NADAL Rafael4875 pts
6 RUS RUBLEV Andrey4785 pts
7 ITA BERRETTINI Matteo4568 pts
8 NOR RUUD Casper4155 pts
9 CAN AUGER-ALIASSIME Felix3608 pts
10 ITA SINNER Jannik3390 pts

Classement Mondial WTA

1 AUS BARTY Ashleigh7111 pts
2 BLR SABALENKA Aryna5698 pts
3 ESP MUGURUZA Garbine5425 pts
4 CZE KREJCIKOVA Barbora5213 pts
5 CZE PLISKOVA Karolina4582 pts
6 ESP BADOSA GIBERT Paula4264 pts
7 EST KONTAVEIT Anett4231 pts
8 GRE SAKKARI Maria4071 pts
9 POL SWIATEK Iga3916 pts
10 TUN JABEUR Ons3500 pts
Publicité