Tennis Actu UK Tennis Actu ES Tennis Actu IT Tennis Actu DE
ATP
ATP - Monfils, Paire, Pouille, Tsonga : le bilan des Bleus en 2019 Photo : @DavisCup

ATP - Monfils, Paire, Pouille, Tsonga : le bilan des Bleus en 2019

À quelques jours de la nouvelle année, il est temps de tirer un bilan sur les performances des joueurs français cette saison. Après une année conclue de la meilleure des manières par les filles avec une victoire en Fed Cup et de moins bonne manière par leurs homonymes masculins, focus sur la saison des 12 meilleurs français.

Quand les Bleus de France veulent sauver la Coupe Davis... !

 

1. Gaël Monfils, n°10, 33 ans

Le Parisien de 33 ans avait fini la saison 2018 à la 29e place et n°2 français, il termine 2019 en tant que n°1 français et top 10 après une saison imprévisible et sur courant alternatif. Il a atteint un excellent niveau en septembre à l’US Open où il est passé à un tie-break de rejoindre les demi-finales. Il a aussi connu des bas lors de la fin de saison où il passe à côté du match à Bercy pour la qualification au Masters face à Denis Shapovalov, il a également perdu en deux manches face à Nishioka en Coupe Davis avant d’être écarté face à la Serbie. Il a su atteindre les demi-finales de la Rogers Cup et les quarts à Indian Wells mais il a fait forfait sur ces deux matchs. Pour retenir le positif, Monfils retrouve le top 10 qu’il avait quitté en février 2017, son objectif de début de saison est rempli avec un nouveau titre ATP en prime à Rotterdam. Un ATP 500. Peut-être le plus beau trophée de sa carrière.

 

2. Lucas Pouille, n°22, 25 ans

Ce fut une saison très difficile pour Lucas Pouille qui avait très bien débuté 2019 avec une demi-finale à l’Open d’Australie où il perd face au futur vainqueur Novak Djokovic. Cela laissait présager une belle saison pour le Nordiste de 25 ans. Seulement, il a ensuite connu un passage à vide de trois mois - consécutif à une mauvause grippe - où il a enchaîné cinq défaites de rang au premier tour. Il a tenté de reprendre le rythme avec le Challenger de Bordeaux qu’il remporte. Il déçoit à Roland Garros après une défaite au deuxième tour face à Martin Klizan. Sa saison sur gazon fut courte avec une défaite au deuxième tour du Queen’s et une correction par Federer à Wimbledon au troisième tour. Il n’a ensuite plus enchaîné trois victoires de rang jusqu’à la fin de la saison excepté un beau quart de finale à Cincinnati perdu face à Djokovic. Il a stoppé sa saison en octobre après Shanghai en raison d’une blessure. Il termine tout de même l’année 10 places au-dessus de son classement de l’année précédente.

 

3. Benoît Paire, n°24, 30 ans

Hors du top 50 fin 2019, Benoît Paire a réalisé une de ses meilleures saisons en 2019. Il a engrangé deux titres en ATP 250 Marrakech puis à Lyon face à Felix Auger-Aliassime. Il n’est pas passé loin du titre à Winston Salem en août où il s’incline en finale face à Hubert Hurkacz. A l’Open d’Australie, il prend deux sets à Dominic Thiem au premier tour mais s’incline. A Roland Garros il s’incline en huitième face à Kei Nishikori au bout du cinquième set mais il laissera une trace indélébile avec un match extraordinaire face à son ami Pierre-Hugues Herbert au deuxième tour, il gagne 11-9 au cinquième set en 4h33. Il atteint aussi la deuxième semaine à Wimbledon où il perd face à Roberto Bautista-Agut. A l’US Open il s’incline lors du tie-break final face à Aljaz Bedene dans un match qu’il maîtrisait avant de perdre le contrôle de ses nerfs.

 

4. Jo-Wilfried Tsonga, n°29, 34 ans

Il y a un an, 25 décembre 2018, l’ancien finaliste de Grand Chelem et double vainqueur de Masters 1000 pointe à la 257e place mondiale. Le Manceau a remonté le classement ATP en 2019 pour finir dans le top 30. Un comeback inespéré pour celui qui a dû passer par les plus petites catégories de tournois. Pas aidé par son classement, il cède au deuxième tour en Australie face à Novak Djokovic. Il montre ensuite qu’il a retrouvé ses qualités en remportant le 250 de Montpellier. À Roland Garros il parvient à prendre un set à la tête de série 7 Kei Nishikori mais s’incline au deuxième tour. Sur gazon, Jo est passé tout près de sortir le maestro Roger Federer à son tournoi de Halle puis s’incline lourdement au deuxième tour de Wimbledon face à Rafael Nadal. Ses efforts sont récompensés à Washington en août où il sort Karen Khachanov, top 10 lors d’un match de haut niveau. À l’US Open, il perd d’entrée en cinq manches face à Tennys Sandgren. Un choc qui, paradoxalement, lui permet de briller lors de la fin de saison avec des titres à Cassis, à Metz puis une demi-finale à Orléans. Des performances qui lui permettent de retrouver le top 30. Il conclue joliment 2019 avec un quart de finale au Rolex Paris Masters face à Nadal.

 

5. Adrian Mannarino, n°43, 31 ans

Bien qu’il ait perdu une place au classement, 2019 est une année correcte pour Adrian Mannarino. Il fut sur courant alternatif tout au long de l’année avec une blessure au poignet qu’il a traîné plusieurs mois. Il a débuté l’année de manière catastrophique avec six défaites de rang au premier tour comprenant celle à l’Open d’Australie face à Kevin Anderson et celle au Challenger de Rennes face au 300e mondial. Il perd au deuxième tour à Roland Garros face à Gaël Monfils puis glane son premier titre ATP à Bois-Le-Duc sur gazon après une magnifique semaine où il a sorti David Goffin et Borna Coric. Il perd d’entrée à Londres face à Marin Cilic puis atteint les huitièmes à la Rogers Cup et à Cincinnati où il s’incline face à Fabio Fognini et David Goffin. Il s’incline aussi d’entrée à l’US Open puis reprend du poil de la bête pour conclure l’année avec deux finales d’ATP 500 à Moscou et à Zhuhai.

 

6. Jeremy Chardy, n°51, 32 ans

Le Palois a vécu une saison particulière, il a affronté des têtes de série assez tôt dans beaucoup de tournois pour clore une saison sans titre, 11 places perdues par rapport à l’année dernière. Il avait bien débuté avec une demi-finale à Brisbane avant de faire deux grosses prestations à Melbourne : une victoire en 4h06 face à Ugo Humbert et une défaite en cinq manches face à Alexander Zverev. Il passe deux tours à Miami et Madrid et se fait punir par Rafa Nadal à Rome 6-0 6-1. Déception à Roland Garros où il doit arrêter à 5-5 dans la cinquième manche avant de reprendre le lendemain où il perd les deux derniers jeux. Chardy passe encore près de l’exploit face à Stefanos Tsitsipas au Queen’s où il perd lors du tie-break final. C’est au Rolex Paris Masters qu’il effacera ces déceptions en passant les qualifications avant de battre Sam Querrey puis Daniil Medvedev. Il restera le joueur qui a stoppé le Russe dans sa série de six finales consécutives depuis Washington. Chardy finira en beauté avec le titre en Pro A pour son club de la Villa-Primrose.

7. Gilles Simon, n°55, 35 ans

La saison 2019 fut difficile pour Simon qui finit l’année avec 28 victoires et 28 défaites et aucune victoire notable sauf peut-être celle face à Daniil Medvedev au Queen’s, avant que le Russe ne devienne le joueur qu’il est maintenant. Le Queen’s justement est son meilleur tournoi de la saison avec une finale perdue face à Feliciano Lopez au tie-break final dans ce duel d’anciens, sa seule finale de 2019. En Grand Chelem, il s’est incliné au deuxième tour de l’Open d’Australie face à Alex Bolt après avoir obtenu 4 balles de match, à Roland Garros il perd au même stade face au qualifié italien Salvatore Caruso dans une de ses pires performances sur la terre parisienne. Il aborde Wimbledon avec plus de confiance après ses bons matchs au Queen’s mais il s’incline encore une fois au deuxième tour face à Tennys Sandgren alors qu’il a servi pour le match dans la cinquième manche. Un blocage de vertèbre le contraint à abandonner au deuxième tour de l’US Open comme au premier tour du Rolex Paris Masters. Une saison compliquée physiquement et mentalement pour le plus âgé des français du top 100.

 

8. Ugo Humbert, n°57, 21 ans

Le Messin commençait l’année en dehors du top 100 et on attendait de lui qu’il confirme son statut d’espoir en 2019. Il termine aux portes du top 50 après une saison qui lui a permis de se forger en alternant les tournois ATP et les Challenger. Il connaît sa première défaite cruelle à l’Open d’Australie face à Jeremy Chardy au terme du super tie-break final. Il gagne ensuite le Challenger de Cherbourg avant de faire une demi-finale au 250 de Marseille. Il traverse un passage à vide entre mars et juin avec 9 défaites (dont le premier tour de Roland Garros face à Popyrin) pour 2 victoires. Il se relance à Wimbledon où il confirme les espoirs placés en lui en battant Gaël Monfils, Marcel Granollers puis Félix Auger-Aliassime avant de s’incliner face au futur vainqueur Novak Djokovic. Il fait le plein de confiance donc pour ensuite atteindre les demi-finales de Newport et d’Anvers où il passe tout près d’éliminer Andy Murray. Humbert remporte les Challenger d’Istanbul et de Brest puis termine une longue saison aux Next Gen ATP Finals où il s’incline en poule.

 

9. Richard Gasquet, n°61, 33 ans

19 défaites pour 18 victoires cette année pour le Biterrois qui a débuté sa saison en mai à Madrid avec six mois passés hors des courts en raison d’une opération (hernie) en janvier. Il gagne pour son retour face à Davidovich-Fokina avant de perdre contre Roger Federer. Il s’incline d’entrée face à Jérémy Chardy à Rome puis fait forfait à Lyon. À Roland Garros, il ne peut faire mieux qu’un deuxième tour face à Juan Ignacio Londero. Sur gazon, Gasquet atteint les demies de Bois le Duc et s’incline d’entrée face à Lucas Pouille à Wimbledon. Il réalise la meilleure partie de sa saison aux État-Unis avec un huitième de finale à la Rogers Cup après avoir battu Kei Nishikori et une demi-finale à Cincinnati après avoir battu Andy Murray et Roberto Bautista notamment. Il perd au premier tour de l’US Open face au futur demi-finaliste Matteo Berrettini puis travers une période de de deux mois sans victoire entre Metz et Bâle où il bat Londero avant de perdre face à Bautista et de mettre un terme à sa courte saison.

 

10. Pierre-Hugues Herbert, n°65, 28 ans

Alors qu’il avait prévu de se concentrer sur le simple en 2019, Herbert réussit à briller sans son compère Nicolas Mahut durant la première moitié de saison. Il atteint le troisième tour à Melbourne après de belles victoires face à Querrey et Chung avant de rallier la finale de l’Open Sud de France où il perd contre Tsonga. Il enchaîne les défaites à Miami, Indian Wells et Rotterdam avant de passer un tour au Challenger de Sophia Antipolis. Il atteint les huitièmes de Monte Carlo après avoir battu Kei Nishikori. Il fait un beau parcours à Budapest, où il ne s'incline qu'en demi-finale face à Filip Krajinovic. À Roland Garros, Herbert remonte un handicap de 2 sets à 0 avant de battre Daniil Medvedev en 4h. Il s’incline ensuite contre Benoît Paire en 4h33, 11-9 au cinquième set alors qu’il avait perdu les deux premiers. Sur gazon il atteint la demie de Halle face à Roger Federer puis s’incline au premier tour de Wimbledon contre Kevin Anderson alors qu’il était aligné avec Andy Murray en double. Il traverse alors une passe de 7 matchs sans victoires dont la dernière à l’US Open face à De Minaur. Il termine la saison en simple par des défaites d’entrée à Moscou puis à Vienne.

 

11. Grégoire Barrère, n°82, 25 ans

Belle progression pour le natif de Charenton. Il débutait l’année 163e sans aucune victoire en Majeur, il termine 2019 82e mondial. Il a dû passer par les qualifications à l’Open d’Australie où il s’incline face à Monteiro. Il gagne le Challenger de Quimper avec une belle victoire contre Hubert Hurkackz, celui de Lille face à Yannick Maden. Il perd en qualifications de Marrakech, Lyon et Barcelone avant de gagner son premier match en tableau final de Grand Chelem à Roland Garros face à Matthew Ebden, il s’inclinera ensuite malgré une belle prestation contre Karen Khachanov. Bis repetita à Wimbledon où il gagne ses 3 tours de qualifications dont le dernier après avoir été mené 2 sets à rien. Il gagne son premier tour face à Bublik avant de s’incliner contre Lucas Pouille en trois manches. Même scénario à l’US Open où il passe les qualifications avant de gagner un match marathon contre Cameron Norrie en 4h, 7-6, 6-4, 4-6, 6-7, 7-6, il ne pourra pas exister face à David Goffin au deuxième tour. Il atteint ensuite les quarts de finale du 250 de Metz où il s’incline face à Benoît Paire. Il termine l’année en sortant des qualifications d’Anvers avant de faire forfait à Bâle, blessé.  

 

12. Corentin Moutet, n°83, 20 ans

Le plus jeune des français du top 100 avait lui commencé l’année 144e à l’ATP, il se présentait et se présente toujours comme le futur du tennis français. Il débute 2019 par deux défaites au Challenger de Playford puis au premier tour des qualifications de l’Open d’Australie. Il atteint les demies à Rennes et gagne le Challenger de Chennai face à Harris. Il s’extirpe de la phase qualificative avant de s’incliner face à Hubert Hurkackz à l’ATP 500 de Dubaï. Il enchaîne ensuite les bonnes performances sur le circuit Challenger, à Saint-Brieuc, Tallahassee, Savannah et Samarkland. Lors du 250 de Lyon, le jeune français bat Reilly Opelka en sauvant deux balles de match avant de perdre en trois sets face à Roberto Bautista Agut, un tournoi qui lui donne des références avant Roland Garros. Il atteint le troisième tour du Grand Chelem parisien après ses victoires face à Vatutin puis Guido Pella. Il s’incline contre Londero dans un match électrique en cinq manches. Il revient à Lyon pour gagner le Challenger face à Ymer. Un succès qui lui ouvre les portes du Top 100. À Wimbledon, Moutet passe ses 3 tours de qualifications, gagne son premier tour en cinq manches face à Dimitrov après avoir été mené 2 sets à 0 et un break de retard dans le troisième, une victoire magnifique pour le jeune parisien qui s’incline ensuite en quatre manches face à Felix Auger Aliassime. Il enchaîne six défaites de rang entre Wimbledon et Orléans où il renoue avec le succès contre Mathias Bourgue. Au Rolex Paris Masters, il est repêché, écarte Dusan Lajovic avant de s’incliner face au n°1 mondial Novak Djokovic dans un match qui peut lui laisser quelques regrets.

 

La France se porte toujours aussi bien avec 12 joueurs dans le top 100

Pour ce qui est de la concentration de joueurs au plus haut niveau, la France se porte toujours aussi bien avec 12 joueurs dans le top 100. C’est la nation la plus présente devant l’Espagne (10 joueurs). La moyenne d’âge de ces joueurs est de 29 ans ce qui confirme que la nouvelle génération tarde à prendre la relève des piliers de cette décennie. Les quatre mousquetaires finissent une année de plus dans le top 100 avec le comeback de Tsonga.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Augustin PITRÉ

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les matches de Tennis c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des matchs. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au début du match. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Tennis Actu


News

Sondage

Djokovic va t-il battre les records de Federer... ses objectifs ?







Partenaires

Classement Mondial ATP

1 SRB DJOKOVIC Novak9720 pts
2 ESP NADAL Rafael9395 pts
3 SUI FEDERER Roger7130 pts
4 AUT THIEM Dominic7045 pts
5 RUS MEDVEDEV Daniil5890 pts
6 GRE TSITSIPAS Stefanos4745 pts
7 ALL ZVEREV Alexander3885 pts
8 ITA BERRETTINI Matteo2860 pts
9 FRA MONFILS Gael2860 pts
10 BEL GOFFIN David2555 pts

Classement Mondial WTA

1 AUS BARTY Ashleigh8367 pts
2 ROU HALEP Simona6076 pts
3 CZE PLISKOVA Karolina5200 pts
4 CAN ANDREESCU Bianca 4720 pts
5 USA KENIN Sofia4490 pts
6 NDL BERTENS Kiki4335 pts
7 UKR SVITOLINA Elina4301 pts
8 USA WILLIAMS Serena3915 pts
9 SUI BENCIC Belinda3875 pts
10 JAP OSAKA Naomi3625 pts