logo Tennis Actu

Tennis. Interview - Kyrian Jacquet : "Je peux largement atteindre le Top 100..."

Par Alexandre HERCHEUX le 15/04/2024 à 20:01. Mis à jour le 20/04/2024 à 20:20.
Interview
Photo : @TennisActu/ALLInAcademy

Son cri perçant résonne encore sur le Central du Challenger de Quimper, le 25 janvier dernier.... En voulant aller chercher une balle impossible contre Otto VirtanenKyrian Jacquet s'était déchiré l'ischio-jambier sur... dix centimètres. Après une longue rééducation, il a finalement pu enfin frapper quelques balles jeudi sur les courts de la All In Academy, à DécinesAu moment de ce Challenger, le Lyonnais était 204e mondial, son meilleur classement.

Vidéo - L'Entretien Kyrian Jacquet sur Tennis Actu

Aujourd'hui 205e, le joueur de 22 ans, qui a découvert les qualifs de l'Open d'Australie en janvier et passer un tour, devrait avoir le classement pour prendre part aux qualifications de Roland-Garros. Mais le Lyonnais, victime de nombreuses blessures depuis le plus jeune âge, est lucide : il ne prendra aucun risque, même pour Roland. Dans un entretien pour Tennis Actu, Kyrian est revenu sur cette terrible blessure en Bretagne, la gestion complexe des trois derniers mois, et bien sûr ses ambitions pour la suite. L'Entretien Kyrian Jacquet.

 

"J’ai senti un coup de poignard comme jamais je n’ai ressenti. Et pourtant, j’en ai connu des blessures..."

Kyrian, comment vas-tu ? On t’a vu reprendre en salle puis un petit peu sur les courts chez toi à Lyon, à la All In Academy, après ta blessure sérieuse à l’ischio survenue à Quimper en janvier.

Ça commence à être de mieux en mieux. J’ai fait de l’isocinétique à Contrex (travail musculaire à vitesse constante) pour retrouver de l’endurance et de la force sur l’ischio. J’ai fait une injection de PRP, j’ai moins de douleurs. Ça va dans le bon sens. On fait tout pour que ça aille le plus vite possible mais aussi guérir complétement. J’ai déjà retrouvé le court. Je n’ai plus d’épaule car ça fait trois mois qu’elle n’a pas été sollicitée (sourire). Ce sont des bonnes douleurs.

 

Tu as ressenti un coup de poignard dans la cuisse ?

Oui, c’est ça ! En plus, le mec s’était tordu la cheville juste avant… (NDLR : Otto Virtanen). Mauvais choix de ma part d’aller chercher une balle trop difficile. J’ai senti un coup de poignard comme jamais je n’ai ressenti. Et pourtant, j’en ai connu des blessures. Je savais que c’était plus qu’une déchirure. Rupture partielle du muscle semi-tendineux et une désinsertion du tendon. J’étais très proche de l’opération.

 

Une grave blessure la semaine de ton meilleur classement, 3 mois out… On prend un gros coup derrière la tête ?

Très très frustrant… Je me rapprochais de mon meilleur niveau. J’avais été blessé en fin d’année dernière. Je n’avais pas pu faire de période foncière ni jouer beaucoup de tournois. Pourtant, j’étais vraiment bien. Très frustrant. Tu vois les autres jouer, performer, et toi tu es chez toi à attendre, à faire du physique du haut du corps. Je me sentais vraiment bien dans mon jeu et dans ma tête donc m’arrêter comme ça, c’était vraiment dur. Ça l’est encore maintenant.

 

Il y avait aussi eu les abdos après ton premier titre en Challenger fin 2023. Est-ce que tu arrives à trouver des explications à ces blessures ? Il faut rappeler que tu n’es pas épargné depuis tout jeune.

Beaucoup de blessures viennent du mental. Je suis très nerveux et le corps le ressent. J’ai beaucoup bossé là-dessus avec de la méditation et de la visualisation. Je vais continuer à bosser là-dessus. Depuis peu, j’ai aussi revu mon alimentation. Je la négligeais avant. Je ne mangeais pas n’importe quoi mais je ne faisais pas assez attention. En faisant une analyse alimentaire, on s’est rendu compte que j’avais beaucoup d’intolérances alimentaires. Je ne mange plus de gluten, de lactose, des aliments avec des œufs, pareil avec l’amande. Je sens que je récupère mieux. Je me sens mieux dans mon corps. C’est ce qui m’aidera à mieux me régénérer. J’ai fait beaucoup d’efforts là-dessus.

 

"Je ne suis pas sûr à 100% de jouer Roland-Garros. Je ne veux pas revenir, me blesser, et reprendre trois mois..."

Comment tu vois la suite, notamment le contre-la-montre jusqu’à Roland-Garros ?

Je ne suis pas sûr à 100% de le jouer. C’est Roland, si je peux, sinon… Je ne veux pas revenir, me blesser et reprendre trois mois. Je m’en fous d’être prêt tennistiquement. Je veux être prêt physiquement à faire un combat et ne pas me poser de questions. Je suis au clair avec moi là-dessus, être prêt physiquement est le plus important.

 

Quel est le timing pour le retour en compétition ?

Je recommence à courir et je vais reprendre un peu de terrain. Au fur et à mesure du temps, des déplacements plus violents. L’objectif qu’on s’est fixé, c’est de jouer la semaine avant Roland. Soit à Bordeaux avec une wild-card, soit à Oeiras. L’objectif serait de faire un tournoi avant Roland.

 

Ce serait la troisième fois en qualifs à Roland-Garros, la première fois dans le cut, tout seul comme un grand. Ça serait une fierté ?

Il y aura une saveur différente. Je pourrai dire que je l’ai mérité. Je suis très fier. Ce sera une vraie expérience car j’ai joué à huis clos mes deux premiers Roland. Je n’ai pas pu prendre de plaisir plus que ça. Dans un stade mort, sans famille, ce n’était pas deux bonnes expériences. Cette fois, ce sera incroyable. Ma famille a toujours été là. C’est important pour moi et pour eux. Ils seront avec moi bien entendu.

Tennis Actu avait rencontré Kyrian Jacquet en 2018

 

"Tu te poses plein de questions. C’est très dur à gérer mentalement. Ensuite, tu te dis que c’est ta vie, tu ne veux rien faire d’autre..."

Cette année, tu as découvert Melbourne, ça t’a fait quoi de disputer les qualifs de l’Open d’Australie ?

Incroyable ! On a bien fait d’arriver quelques jours en avance pour enlever le mythe du Grand Chelem. Le fait d’arriver quelques jours en avance… le jour du match, t’es dedans. C’était vraiment bien. On a kiffé cette expérience. Rentrer avec son classement, c’est important, et c’était une première expérience là-bas. Les courts sont magnifiques. Les conditions sont optimales. Je suis tombé sur meilleur que moi ce jour-là au deuxième tour mais j’en ressors grandi. Lloyd Harris a tout de même été 30e mondial. Ce sont des matchs qui comptent pour la confiance. J’ai appris de cette tournée.

 

L’objectif de cette année est de disputer toutes les qualifs de Grand Chelem ?

C’est ça. J’ai beaucoup de points à défendre. Si je ne prends pas de points, je ne serai pas dans le cut de Wimbledon. Mais ce n’est pas grave, je ne le vis pas mal. Je sais que je le ferai dans ma vie, j’ai le niveau. Ce sera l’année prochaine si ce n’est pas cette année. Je veux progresser physiquement, mentalement, mieux gérer ma programmation, et faire au mieux pour ne rien avoir à me reprocher.

 

La blessure t’a fait peur. Tu as craint de voir tes rêves s’éloigner ?

Oui, tu te poses plein de questions. C’est très dur à gérer mentalement. Tu te demandes si tu es prêt à tout mettre en place pour ne pas te blesser. Ensuite, tu te dis que c’est ta vie, tu ne veux rien faire d’autre. Tu repars de zéro. Mais on se demande quand même : « Est-ce que je suis fait pour ça ? est-ce qu’on va y arriver un jour ? » C’est très frustrant. Ensuite on relativise, tout le monde se blesse et ce n’est jamais trop tard pour progresser.

 

Comment la confiance revient après les doutes ?

La famille, les coachs… C’est aussi personnel. Je sais que j’avais le niveau pour battre des bons joueurs. Je sais que si je règle des problèmes mentaux, je peux largement aller dans les 100 meilleurs. Il y a des jours de doute, des jours de confiance. Je sais ce dont je suis capable.

 

Et sur le long-terme, toujours le Top 10 ? C’est ce que tu nous avais dit en 2021...

Oui, ça n’a pas bougé. On a mis les objectifs au clair avec mon coach. On se focalise sur le court et moyen-terme avec mon coach, mais ça reste dans un coin de ma tête.

A LIRE AUSSI

INTERVIEW

Thierry Ascione, un nouveau tournoi à Lyon ? "On y travaille... "

INTERVIEW

Tsonga : "Avec Alizé Cornet, on a partagé de franches rigolades"

INTERVIEW

Lois Boisson, top 200 : "C'est symbolique. C'est un 1er palier"



L'info en continu

17:48 Roland-Garros Mladenovic KO d'entrée, Cornet a fait ses adieux, Sabalenka ok 17:41 Roland-Garros Etcheverry : "Arthur Cazaux va devenir un grand joueur" 17:34 Vicenza (CH) Maxime Janvier défie l'incroyable Franco Passaro 17:29 Roland-Garros (D) Roger-Vasselin attaquera mercredi, Gasquet zappe le double 17:01 Roland-Garros À peine à la retraite, Cornet a un nouveau job : commentatrice 16:42 Roland-Garros Zheng : "Cornet, je savais que c'était son dernier tournoi..." 16:17 Roland-Garros Cazaux courageux mais battu, Ruud solide, Djokovic-Herbert... 16:11 Roland-Garros Elena Rybakina : "C'est toujours les mêmes questions..." 15:57 Roland-Garros Alizé Cornet : "J'ai rêvé de Rafael Nadal toute la nuit" 15:43 Roland-Garros Van Assche : "Après Madrid, je ne pouvais plus rien faire" 15:25 Roland-Garros Coco Gauff a démarré fort : "Pas eu à faire grand-chose" 14:57 Roland-Garros (DM) Les amoureux Paula Badosa et Stefanos Tsitsipas en mixte 14:33 Roland-Garros L'application Roland-Garros, essentielle pour les spectateurs 14:11 Roland-Garros Paula Badosa : "Je me réjouis d'avance de jouer ce tournoi" 13:53 Wimbledon Nick Kyrgios commentera à Wimbledon et vise le dur américain 13:21 Roland-Garros Benoît Paire: "Nadal, il met 3-0 à 95% des joueurs du tableau" 13:04 Roland-Garros L'Allée du Tennis Français a été inaugurée à Roland-Garros 13:00 Roland-Garros Térence Atmane s'est excusé : "J'écris les larmes aux yeux..." 12:56 WTA - s'Hertogenbosch Naomi Osaka débutera sur gazon aux Pays-Bas 12:40 Roland-Garros Jabeur, porte-parole du monde arabe : "J'ai choisi ce chemin"
fleche bas fleche haut

Partenaires

pub

Sondage

Qui remportera, selon vous, Roland-Garros 2024 ?










Publicité TMZ
Dossier Spécial Roland Garros
Publicité ADS

Classement Mondial ATP

1 SRB DJOKOVIC Novak9860 pts
2 ITA SINNER Jannik8770 pts
3 ESP ALCARAZ Carlos7300 pts
4 ALL ZVEREV Alexander6345 pts
5 RUS MEDVEDEV Daniil6295 pts
6 RUS RUBLEV Andrey4700 pts
7 NOR RUUD Casper4185 pts
8 POL HURKACZ Hubert3885 pts
9 GRE TSITSIPAS Stefanos3700 pts
10 BUL DIMITROV Grigor3615 pts

Classement Mondial WTA

1 POL SWIATEK Iga11695 pts
2 BLR SABALENKA Aryna9138 pts
3 USA GAUFF Cori7638 pts
4 KAZ RYBAKINA Elena5673 pts
5 USA PEGULA Jessica4550 pts
6 CZE VONDROUSOVA Marketa4035 pts
7 GRE SAKKARI Maria3980 pts
8 CHI ZHENG Qinwen3945 pts
9 TUN JABEUR Ons3748 pts
10 LET OSTAPENKO Jelena3318 pts
Publicité
Publicité TMZ
-