logo Tennis Actu

Tennis. Coupe Davis - Giudicelli : "Mahut est ignorant, qu'il prenne sa retraite"

Par Tennis Actu le 08/02/2023 à 18:16

Coupe Davis
Photo : @KosmosTennis / @TennisActu

Ce n'est pas un secret, Nicolas Mahut n'a jamais digéré la fin de la Coupe Davis sous son format traditionnel. Interrogé par nos confrères de L'Equipe mercredi dernier, l'Angevin s'était une nouvelle fois montré sévère envers l'ancien président de la Fédération Française de Tennis, Bernard Giudicelli. "On a perdu quatre ans. Bernard Giudicelli sait ce que je pense de sa décision en tant que vice-président de l'ITF et de président de la FFT. Il a évidemment une grande part de responsabilité dans ce fiasco. Je vois qu'il ne se remet pas en question" lâchait-il. Au micro de Tennis Actu ce mardi, Bernard Giudicelli, vice-président et membre du board de l'ITF (Fédération Internationale de Tennis) et de la Davis Cup, a évoqué l'évolution de la Coupe Davis mais aussi les dernières critiques dont celles de Nicolas Mahut. Interview très cash de l'ancien président de la FFT : "Nicolas Mahut est ignorant (..) Ce n'est pas un joueur de 41 ans qui va expliquer à un joueur de 20 ans, 22 ans aujourd'hui, comment les choses devront fonctionner. Mahut est bon pour la retraite, qu'il prenne sa retraite... "

Vidéo - Bernard Giudicelli sur "sa" Coupe Davis malgré les critiques

 

"On ne pourra pas revoir le format d'avant. Je crois que c'est un long travail de deuil pour certains, avec plus ou moins de sincérité"

Bernard Guidicelli, vous êtes vice-président de l’ITF et membre du comité Coupe Davis. Déjà, on sort d'un week-end Coupe Davis. Belle ambiance pour les pays hôtes qui ont accueilli le match. Vous étiez où vous ?

J'étais en Finlande. L'ambiance a été exceptionnelle. La Finlande est un petit pays, ce qu'on appelle un petit pays de 5 millions d'habitants. Il y avait 5 000 personnes, ça fait 10 000 personnes pratiquement sur les deux jours. C'était un véritable événement et je crois que c'est ça que je retiens, c'est que les Finlandais, une petite fédération, vous vous rendez compte, il y a dix salariés coincés, ce n’est même pas un comité départemental chez nous, et bien, ils ont réussi un superbe évènement.

 

La Coupe Davis comme on l'aime, ou comme à l'ancienne époque où un pays accueille une rencontre avec une belle ambiance.

On ne pourra pas revoir le format d'avant. Je crois que c'est un long travail de deuil pour certains, avec plus ou moins de sincérité d'ailleurs. Aujourd'hui, la Coupe Davis, c'est quoi ? On voit que déjà il y a les demi-finalistes et les deux wild-cards qui sont automatiquement dans les phases de poule. Et ensuite, il reste à en désigner douze. Elles sont désignées par douze rencontres qui sont home and away, qui se sont déroulées le week-end dernier. Et donc c'est soit à la maison, soit à l’extérieur. Et puis il y a les matchs de poule où il y a une équipe qui en reçoit trois autres. C'est le principe du match de poule. Et à la fin, il y a les finales avec possiblement une nation qui organise la phase finale à domicile, en l'occurrence l'Espagne, puisque ce sera à Malaga.

 

Vous connaissez les villes déjà pour septembre ? Celles qui ont candidaté pour accueillir ces matches ? La France aurait-elle candidaté par exemple ?

Non, pas encore. Les enveloppes ne sont pas ouvertes. Il faut poser à la question la Fédération Française de Tennis. Ce qui m'étonne beaucoup d'ailleurs, c'est que sur la même semaine, il sera organisé à Roland-Garros l’évènement de padel. Donc je vois mal comment la Fédération Française de Tennis peut la même semaine accueillir un événement. Parce que pour ceux qui ont assisté aux matchs de poule l'année dernière, ça reste quand même un événement avec les quatre nations présentes, ça mobilise beaucoup de ressources. Organiser en même temps un tournoi de padel à Roland-Garros et organiser des matchs de poule, je vois mal comment la Fédération Française de Tennis aurait les ressources pour faire ça.

 

"Nicolas Mahut est quelqu'un qui parle sans savoir, tout simplement (...) Mahut est bon pour la retraite. Il faut qu'il prenne sa retraite et peut-être qu'il devienne journaliste... "

Et quand vous dites que la nouvelle formule est une réussite et on ne pourra pas revenir en arrière, vous comprenez un petit peu toutes ces critiques. Nicolas Mahut dit qu'on a perdu quatre ans. 

Nicolas Mahut est quelqu'un qui qui parle sans savoir, tout simplement. Donc on a perdu, on n’a rien perdu du tout. On a sauvé la Coupe Davis parce que la Coupe Davis telle qu'elle était, telle qu'elle fonctionnait en 2018 et avant, ne pouvait plus fonctionner pour une bonne et simple raison, c'est que les meilleurs joueurs ne la jouaient plus. Les sponsors principaux avaient dit qu'ils ne renouvelleraient pas leur contrat. Ça reste un évènement professionnel, donc on ne pouvait plus fonctionner de la façon suivante. Alors maintenant, au bout de ces quatre ans, on n'a pas perdu quatre ans. Au contraire, on a gagné en expérience pour arriver à un format qui assure sur les qualifs des audiences exceptionnelles. Il suffit de regarder par exemple ce qui s'est passé en Grèce. On a les images de la rencontre Grèce - Equateur quand même, Grèce - Equateur. D'accord, je ne dis pas, ce ne sont pas des grandes nations du tennis hein, eh bien pourtant on voit bien l'enthousiasme que ça a généré. Mais qu'est ce qui génère l'enthousiasme ? Ce sont les joueurs. Ce qu'il faut juste comprendre, c'est que ça ne peut pas fonctionner comme c'était avant.

 

Quand Nicolas Mahut dit « en tant que président français, il aurait dû. » C'est pour ça que je dis que Nicolas Mahut est ignorant parce qu'il y a des règles dans la Constitution directive et un article, le 19 C, qui dit que, en tant que membre du board, nul n'est comptable de ses décisions vis à vis de sa fédération ou de sa région d'origine. Quand on dirige l'ITF, on ne peut pas diriger pour soi-même sinon on est claniste. Sinon, on se fout de l'intérêt des autres. Et la seule chose aujourd'hui qui fait que je suis satisfait de ce que j'ai fait, je l'affirme, et comme dit Jacques Brel, je persiste et je signe, c'est que je n'ai pas été égoïste et que je regardais l'intérêt des nations. Donc quand je reviens de Finlande et que j'entends ce que j'entends, quand j'entends mon ami Carlos Bravo qui était au Chili et qui me renvoie les mêmes échos, et bien je me dis que la Coupe Davis, non seulement elle est sauvée, mais elle est modernisée. Vous savez, la modernisation, ce n’est pas simplement mettre des ordinateurs ou des écrans LED partout. La modernisation, c'est s'adapter aux réalités du moment. Et ce n'est pas un joueur de 41 ans qui va expliquer à un joueur de 20 ans 22 ans aujourd'hui, qui sont les joueurs d'avenir, comment les choses devront fonctionner. Voilà, Mahut est bon pour la retraite. Il faut qu'il prenne sa retraite et peut-être qu'il devienne journaliste. Ça lui donnera l'occasion de faire des critiques acerbes, ce qu'il fait assez bien d'ailleurs.

 

Reconnaissez quand même que quand un pays joue chez lui, comme on l'a vu le week end dernier, l'ambiance est tout autre. Le souci est peut-être ces matchs de poule de septembre qu'on n'arrive pas encore à gérer.

Ça reste un évènement professionnel. Ça veut dire qu'au bout du compte, il faut payer des joueurs. Eh bien, la recette de billetterie dans l'ancienne formule allait à 90 % à la nation hôte, aujourd'hui, c'est une autre forme de compromis. Le compromis, c'est quoi ? C'est de dire oui, les rencontres à domicile, ce sont les plus belles rencontres du tennis. Mais du coup, il faut que ça devienne un événement. Et c'est ce qui s'est passé en Finlande. C'est ce qui s'est passé au Chili. C'est ce qui s'est passé en Corée du Sud. C'est ce qui s'est passé partout, et y compris en Hongrie où la France a gagné. Et quand même, il faut souligner la performance du commandant Humbert.

Donc aujourd'hui, le compromis, c'est quoi ? Effectivement, il semblerait qu'il y ait un consensus autour du fait que les phases finales ne peuvent plus se dérouler en Home and Away. Les huit meilleures nations se rencontrent. Une solution qui avait été refusée en 2018 par une majorité de nations. Pour terminer, c'est que le processus qui désigne la meilleure nation de tennis au monde, il garantit à la fois un équilibre sportif, mais aussi un équilibre économique. Parce que la nouvelle donne, c'est qu'aujourd'hui, non seulement les équipes gagnent, mais les nations gagnent. Et par exemple, on parlait tout à l'heure des Finlandais. Eux prient pour que rien ne change. Parce qu'avec les recettes qu'ils ont réalisées sur cette rencontre contre l'Argentine et ce que leur assure aujourd'hui le prize money, ça va leur financer une bonne partie de leur année et ça va leur permettre de former des jeunes et d'investir dans leur structure. Et c'est ça aujourd'hui, qui me fait dire que les Français doivent cesser d'être arrogants. Parce que c'est très arrogant de dire qu'on doit revenir à l'ancienne formule quand les trois quarts des nations ont dit qu'elles voulaient en changer.

 

Pour convaincre, le dossier Kosmos ne vous a pas aidé ? On en est où ? Ils n'ont pas payé ?

Le tennis est un sport professionnel. C'est la vie des affaires. Aujourd'hui, tout ce qui se passe avec Kosmos est protégé par un contrat. Je ne vais pas le commenter devant vous. La seule chose que je peux dire, c'est que la Fédération internationale a mis en place les moyens à la fois financiers et logistiques pour assurer le déroulement de la compétition. Et aujourd'hui, c'est l'essentiel de ce que les joueurs et les fans attendent.

 

"Gilles Moretton a dit qu’il n’était pas compétent là-dessus. Je suis d’accord avec lui pour une fois"

On a vu aussi ces derniers jours que les tournois du Grand Chelem sont au soutien de cette Coupe Davis, Vous pouvez nous expliquer en quoi ça va consister, ce soutien de la part des Grands Chelems ?

Quand j’ai lu l’interview du président de la Fédération Française, j’étais encore plus perplexe à la fin qu’au début. Si les nations du Grand Chelem veulent aider, il faut mettre de l’argent. Si les quatre tournois du Grand Chelem versent entre 12 et 15 millions d’euros dans les caisses de la Coupe Davis, on verra. On en est loin. Si la FFT voulait aider l’ITF, il fallait tout de suite annoncer son envie d’accueillir le Groupe Mondial. Honnêtement, je n’en sais rien. Tout ce qu’on sait au board, c’est ce communiqué laconique des Grands Chelems plein de bonnes intentions. Vous savez ce qu’on dit, les bonnes intentions pavent les routes de l’enfer.

 

On vous sent piquant à l’égard de Gilles Moretton ? Qu’est-ce qui vous agace ?

La com’ pour la com’. Utiliser des grands mots, étaler des valeurs comme de la confiture sur des tartines et ne rien amener de concret. La simple idée qu’une Coupe Davis se déroule sur deux ans, c’est fusiller les recettes de l’ITF de 70% chaque année. Sur deux ans, on fusille la fédé internationale. Il a dit à RMC qu’il n’était pas compétent là-dessus. Je suis d’accord avec lui pour une fois. Je crois que cette histoire de la Coupe Davis ne peut pas être vue à l’aune de l’intérêt de la France. Plus le président de la FFT voudra imposer son point de vue, moins il aura des chances d’être entendu. La FFT est riche. Ce qu’elle distribue chaque année aux ligues, c’est 10 fois ce qu’elle donne à l’ITF.

 

Qu’est-ce qu’il faudrait pour convaincre les Français, on a l’impression d’irréductibles gaulois contre la Coupe Davis ?

J’aime bien l’image dans l’actualité avec Astérix. Nous, on n’a pas de potion magique. La seule de la FFT, ce sont ses jeunes. Arthur Fils, Ugo Humbert… Ces garçons sont différents. Ils ont été éduqués dans la compétition. La solution elle est sportive. Les supporters étaient nombreux à Budapest. Les supporters viendront supporter la France si elle est conquérante. Et le président de la FFT devrait mieux se demander pourquoi en aussi peu de temps, les Français ont déserté les 40 meilleurs mondiaux et de faire en sorte qu’ils réintègrent vite le top 30. On peut rivaliser dans ce nouveau format avec un Top 30. Les Français sont assurés de faire les qualifiers 2024, la hantise la relégation s’éloigne. Il faut profiter de ça pour que nos meilleurs jeunes soient prêts en septembre avec un esprit de conquête. Les supporters suivront.

 

Dommage qu’il n’y ait pas de rencontre en France.

S’il y avait la rencontre en France, il faudrait que l’intégralité des recettes aillent à l’ITF. Ce n’est pas possible. Même si ça fonctionnait comme ça, ce serait injuste. On dit souvent que le rôle de l’ITF, c’est de développer le tennis dans le monde. Je ne suis pas d’accord. Le but est de réunir les nations afin qu’elles aient les moyens de développer le tennis dans le monde. Les douze qualifiés ont joué contre douze qui joueront les barrages. Avec les quatre déjà qualifiés, ça fait 28. La Finlande a pu jouer et n’aurait pas pu avant.

A LIRE AUSSI

COUPE DAVIS

UniCredit, nouveau partenaire bancaire de la Coupe Davis

COUPE DAVIS

La France contre l'Espagne d'Alcaraz, la date dévoilée

COUPE DAVIS

Paul-Henri Mathieu : "Un challenge très excitant à relever"



L'info en continu

21:46 Lyon (CH) Alexandre Müller : "Sur gazon, je joue plus au golf qu'au tennis" 21:40 Ilkley (CH) Martineau s'impose en indoor, Bonzi et Grenier joueront dimanche 21:24 WTA - s'Hertogenbosch Andreescu défiera Alexandrova ou Samsonova en finale 21:23 Lyon (CH) Hugo Gaston : "Je m'entends bien avec le gazon mais lui moins..." 21:06 Tennis Actu TV Toutes vos vidéos tennis sont sur Youtube Tennis Actu TV 20:57 Wimbledon Novak Djokovic prépare déjà Wimbledon après son opération au genou 20:56 ATP - Stuttgart Matteo Berrettini vise un 3e titre à Stuttgart face à Draper 20:33 WTA - Birmingham (Q) Varvara Gracheva déjà mise à l'arrêt sur gazon 20:22 ATP - s'Hertogenbosch Korda - De Minaur: finale de haute voltige ce dimanche 20:07 WTA - Berlin (Q) Fiona Ferro déjà écartée de la course au tableau final 20:05 ATP - Stuttgart Berrettini : "L'Euro ? Nous avons vécu un bon moment..." 19:57 Blois (CH) Hemery tête de série n°1, derby Géa-Faurel, Marie wc 19:41 Interview Luca Van Assche: "La politique, ça commence à devenir intéressant" 19:38 Média Toutes vos videos tennis sont à retrouver via Dailymotion Tennis Actu 19:35 WTA - Nottingham Jabeur surprise entre les gouttes, Pliskova rejoint Parry 19:33 Pérouse (CH) Darderi s'attaque à Altmaier, Nagal encore en finale 19:27 Biarritz (W100) Rouvroy écoeure Hesse au forceps et rejoint la finale 19:25 ATP - Queen's Alcaraz débute par Cerundolo, Mannarino tire Dimitrov... 19:24 ATP - Queen's (Q) Rinderknech parfait, Cazaux éliminé, Mpetshi freiné 19:00 Wimbledon Un Grand Chelem sans le Big 3, une première depuis...
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ

Partenaires

Sondage

Novak Djokovic n'est plus numéro 1 : retrouvera-t-il le trône avant sa retraite ?







Publicité TMZ
Dossier Spécial Roland Garros
Publicité ADS

Classement Mondial ATP

1 ITA SINNER Jannik9520 pts
2 ESP ALCARAZ Carlos8580 pts
3 SRB DJOKOVIC Novak8360 pts
4 ALL ZVEREV Alexander6885 pts
5 RUS MEDVEDEV Daniil6485 pts
6 RUS RUBLEV Andrey4710 pts
7 NOR RUUD Casper4025 pts
8 POL HURKACZ Hubert3995 pts
9 AUS DE MINAUR Alex3845 pts
10 BUL DIMITROV Grigor3775 pts

Classement Mondial WTA

1 POL SWIATEK Iga11695 pts
2 USA GAUFF Cori7988 pts
3 BLR SABALENKA Aryna7788 pts
4 KAZ RYBAKINA Elena5973 pts
5 USA PEGULA Jessica4625 pts
6 CZE VONDROUSOVA Marketa4503 pts
7 ITA PAOLINI Jasmine4068 pts
8 CHI ZHENG Qinwen4005 pts
9 GRE SAKKARI Maria3980 pts
10 TUN JABEUR Ons3748 pts
Publicité
Publicité TMZ
-