Tennis Actu UK Tennis Actu ES Tennis Actu IT Tennis Actu DE
ITW - Sascha Gueymard Wayenburg : 'Roland-Garros m'a sauvé et libéré !'
ITW
Photo : @USTA/TennisActu

ITW - Sascha Gueymard Wayenburg : "Roland-Garros m'a sauvé et libéré !"

Luca Van Assche, Arthur Fils, Giovanni Mpetshi et Sean Cuenin avaient crevé l'écran en juin dernier en étant tous les quatre dans le dernier carré de Roland-Garros juniors. Depuis, un autre junior français s'est affirmé : Sascha Gueymard Wayenburg. Le jeune joueur de 18 ans, huitièmes de finaliste de Roland-Garros dans l'ombre de ses copains, a décroché des superbes demi-finales à Wimbledon puis à l'US Open et a fini son circuit juniors à la 8e place mondiale. Une explosion qui aurait très bien pu ne jamais se produire.

Le Mag Tennis Actu avec Sascha Gueymard Wayenburg

Dans le doute avant de venir Porte d'Auteuil, le Frenchie envisageait de changer de projet et de peut-être s'envoler pour les Etats-Unis. Heureusement, la confiance est revenue et Sascha vit "un rêve éveillé" depuis 3 mois. Nouveau protégé de Lionel Zimbler, celui qui a débuté le tennis à Rognac veut maintenant conquérir le monde professionnel et poursuivre sa progression. Pour Tennis Actu, le Frenchie est revenu sur ces derniers mois de folie, sa nouvelle structure d'entraînement et ses objectifs.

 

"Depuis Roland-Garros, c’est juste un rêve. Je suis sur un petit nuage"

Sascha tu es 8e mondial en juniors depuis lundi grâce à ta demi-finale à l’US Open. J’imagine que ça va bien.

Cette deuxième partie de saison est un peu un rêve éveillé pour moi. Depuis Roland-Garros, c’est juste un rêve… Roland-Garros, j’ai fait huitièmes de finale, Wimbledon et US Open demies. Je suis sur un petit nuage.

 

Tu étais 69e en juin. Deux demi-finales à Wimbledon et à l’US Open cette année, comment expliques-tu cette explosion ?

J’étais dans une période compliquée avant Roland-Garros. Je suis arrivé sans stress, juste content de jouer à la maison. Le premier match a été un déclic et j’ai repris confiance. Ensuite, je suis parti sur gazon à Roehampton et je me suis senti bien. J’ai pris du plaisir à enchaîner les matchs. Après, tout s’est enchaîné tout seul.

 

A Roland-Garros, on a beaucoup parlé des Juniors, Van Assche, Fils Mpetshi Cuenin, toi tu étais dans l’ombre. Comme l’as-tu vécu ? Ça t’a inspiré, motivé ?

C’était assez spécial. Dès le premier match, on était ensemble dans les vestiaires. C’était historique pour tous les Français, avec une ambiance positive, tout le monde se soutenait et se portait. Tout le monde voulait apprécier le moment.

 

"J’ai fait ma rentrée en STAPS. Je ne voulais pas décrocher. Je voulais un plan B"

Pour ceux qui ne te connaissent pas, comment est Sascha dans la vie ?

C’est une personne normale. J’ai fait ma rentrée en STAPS hier (Ndlr : mardi 14 septembre) Je suis une personne assez simple qui ne se prend pas la tête. J’aime beaucoup les sports automobiles. Formule 1, Moto GP… J’ai un ami en Porsche Carrera Cup. C’est quelque chose que j’aime beaucoup.

 

Quel a été ton parcours jusqu’à maintenant ?

J’ai commencé grâce à mon frère aîné. J’ai commencé au club de Rognac. Ça fait 7 ans que je suis à la Ligue Provence-Alpes-Côte d’Azur. C’est notamment grâce à Christophe Casa, mon premier entraîneur de club, Bruno Clément. Ensuite, je suis passé avec Romain Bazire à la Ligue. Et j’ai continué jusqu’à maintenant. C’est une progression vraiment avec l’aide de la Ligue.

 

Tu nous parlais de STAPS ? C’est une nouvelle étape dans ta vie. Pourquoi avoir fait ce choix ?

Je fais STAPS au CREPS d’Aix-en-Provence. C’est un dispositif pour les sportifs de haut-niveau. Je voulais continuer mes études. Entraîneur sportif peut être une solution.

 

Les études, c’est une précaution pour se rassurer ?

Oui c’est ça, pour avoir quelque chose d’autre à faire. Je ne voulais pas décrocher. Je voulais un plan B. Tout se goupille correctement.

 

 

"Si je n’avais pas eu Roland, j’aurais pu basculer dans un autre projet. Roland m’a sauvé"

Tu as évoqué des difficultés en juin dernier. Peux-tu en parler ?

Oui bien sûr. J’ai enchaîné 6 premiers tours sur terre avec des 7-6 au der, 7-5 au der… Où à chaque fois, je gagnais avant de céder. Je faisais beaucoup d’efforts et ça ne payait pas. C’était une période compliquée mentalement. Sans Roland, ça aurait pu être très dur pour moi. Heureusement, Roland m’a redonné un peu de lumière.

 

Roland t’a sauvé ?

Complètement ! Si je n’avais pas eu Roland, j’aurais pu basculer dans un autre projet. Partir aux Etats-Unis… C’était une période compliquée. A Roland-Garros, j’avais un break d’avance dans le dernier set et je me fais remonter. Heureusement, j’ai gagné et ça m’a libéré. Roland m’a sauvé.

 

Ça veut dire que tu avais réfléchi à d’autres options ?

Oui. Mon frère est aux Etats-Unis dans le cursus universitaire. Je m’étais dit que si les résultats ne venaient pas, ça pouvait être une solution. J’aurais continué à jouer mais je n’aurais pas tenté le circuit comme maintenant.

 

"Une carrière réussie ? Ce serait le top 50 je pense"

Quelques tournois en pro seulement, un quart en Tunisie, en M15, l’objectif c’est de finir avec une finale ou un titre l’année ?

Oui… Je vais essayer d’avoir un titre ou du moins me sentir bien dans mon jeu avant décembre. Là, je reprends de 0 avec un nouvel entraîneur et une nouvelle structure. Le prochain objectif sera d’être top 500. On a commencé depuis Wimbledon. La Ligue ne prend plus les personnes de plus de 18 ans après Roland-Garros. On m’a demandé d’aller au CNE ou de trouver une structure privée. J’ai fait le choix de la structure de Lionel Zimbler. Je le connais depuis que j’ai 10 ans environ. Je me sens bien et je suis très content. Ça va bien marcher je pense.

 

Les juniors, c’est fini ?

Oui c’est fini pour moi. Je suis content d’avoir fini comme ça à l’US Open. J’avais la capacité de faire plus, je reste un peu sur ma faim mais ça ne s’est pas fait. J’ai fait de mon mieux, je n’ai pas plus de regrets que ça.

 

Quels sont tes objectifs à moyen et long-terme ?

A long terme, on a tous le top 100 comme objectif. J’ai le top 500 en tête. Mais, je ne vais pas me mettre de pression à me dire qu’il faut avoir tel classement chaque semaine. Je vais faire de mon mieux en espérant aller chercher une wild-card en qualifs à Roland-Garros.

 

Est-ce que certains tournois te font rêver plus que d’autres ?

Après je ne peux pas me permettre de juger les tournois mais oui Roland-Garros me fait rêver. J’y ai goûté en Juniors, donc en Seniors ce serait magique.

 

Une carrière réussie, tu as une idée de ce que c’est ?

Ce serait le top 50 je pense. J’avoue que je n’aime pas me dire ça. Tu te fixes une limite mais c’est un peu ça mon état d’esprit.

 

Et quel est ton rêve ?

Gagner un Grand Chelem. Roland-Garros, ce serait particulier !

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre HERCHEUX

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les matches de Tennis c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des matchs. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au début du match. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Publicité

Sondage

À qui faut-il attribuer les wild-cards du Rolex Paris Masters 2021 ?















Partenaires

Publicité

Classement Mondial ATP

1 SRB DJOKOVIC Novak11430 pts
2 RUS MEDVEDEV Daniil9630 pts
3 GRE TSITSIPAS Stefanos7930 pts
4 ALL ZVEREV Alexander6680 pts
5 ESP NADAL Rafael5635 pts
6 RUS RUBLEV Andrey5560 pts
7 ITA BERRETTINI Matteo4688 pts
8 NOR RUUD Casper3615 pts
9 AUT THIEM Dominic3405 pts
10 Polonais HURKACZ Hubert3378 pts

Classement Mondial WTA

1 AUS BARTY Ashleigh9076 pts
2 BLR SABALENKA Aryna6750 pts
3 CZE PLISKOVA Karolina5320 pts
4 CZE KREJCIKOVA Barbora4708 pts
5 ESP MUGURUZA Garbine4425 pts
6 UKR SVITOLINA Elina4096 pts
7 GRE SAKKARI Maria4005 pts
8 TUN JABEUR Ons3455 pts
9 SUI BENCIC Belinda3365 pts
10 JAP OSAKA Naomi3326 pts