Tennis Actu UK Tennis Actu ES Tennis Actu IT Tennis Actu DE
Open d'Australie - Djokovic de retour à Belgrade : 'Je veux me reposer !'
Open d'Australie
Photo : @TDG.CH

Open d'Australie - Djokovic de retour à Belgrade : "Je veux me reposer !"

Publié le par Tennis Actu

C'est la fin d'un feuilleton qui s'éternisait...  Digne d'une série Netflix, l'arrivée de Novak Djokovic en Australie aura proposé aux fans de tennis de nombreux épisodes. Finalement pas d'Open d'Australie pour Novak Djokovic et la possibilité de remporter un 21e Grand Chelem. Le recours de Novak Djokovic contre son expulsion a été rejeté par la cour fédérale ce dimanche 16 janvier, sans possibilité d’appel. Les trois juges de la cour ont donc confirmé à l’unanimité la décision prise vendredi par le ministre de l’immigration d’annuler le visa du Serbe. Vendredi, le ministre australien de l'Immigration, Alex Hawke, avait en effet annoncé finalement l'annulation du visa de Novak Djokovic "pour des raisons de santé et de bon ordre, au motif qu’il était dans l’intérêt public de le faire". Novak Djokovic ne participera donc pas à l'Open d'Australie du 17 au 30 janvier qu'il a remporté neuf fois. Le Serbe, replacé en rétention, a pris l'avion à 22h30, heure locale. Il est arrivé à Dubaï dans la matinée en France puis a rejoint Belgrade. Il a même accepté de faire des selfies avec les fans dans durant le transit à Dubaï. Joli geste. 

Novak Djokovic, expulsé, a quitté l'Australie.... !

 

Le Serbe a réagi dimanche: "Je respecte la décision de la justice"

Après une période de presque douze jours qui ont dû être difficiles à vivre, le Serbe a finalement dû quitté le territoire australien. Il s'est exprimé sans animosité : "Je suis extrêmement déçu par ce jugement qui m'empêche de participer au tournoi. Je respecte la décision de la justice et vais coopérer pour les modalités de mon expulsion. Je suis gêné d'avoir été le centre de l'attention ces deux dernières semaines et j'espère que maintenant, tout le monde pourra se concentrer sur ce merveilleux tournoi que j'aime. Je souhaite un merveilleux tournoi à tous les joueurs et joueuses, toute l'organisation du tournoi, les staffs, bénévoles et ramasseurs de ballesJe vais maintenant prendre du temps pour me reposer et récupérer."

 

Djokovic officiellement expulsé, un lucky loser dans le tableau à sa place

Cette audience a démarré à 9h30, heure de Melbourne, donc 23h30 heure française. Après des heures de débats, le verdict est tombé en fin de journée en Australie : Djokovic a bien été expulsé. Notons que le programme de lundi est tombé avant la décision concernant Djoko. Il a donc été remplacé par un lucky loser. Voilà la fin d'un feuilleton incroyable et qui n'aura pas forcément donné une bonne image du tennis...

 

Le communiqué de l'ATP

Quelques heures après la décision de renvoyer Novak Djokovic, l'ATP a publié un communiqué. "La décision de maintenir l’annulation du visa australien de Novak Djokovic marque la fin d’une série d’événements profondément regrettables. En fin de compte, les décisions des autorités juridiques en matière de santé publique doivent être respectées. Il faut plus de temps pour faire le point sur les faits et tirer des leçons de cette situation. Indépendamment de la façon dont ce point a été atteint, Novak est l’un des plus grands champions de notre sport et son absence à l’Open d’Australie est une perte pour le jeu. On sait combien les derniers jours ont été mouvementés pour Novak et combien il a voulu défendre son titre à Melbourne. Nous lui souhaitons bonne chance et espérons le revoir bientôt sur le terrain. L’ATP continue de recommander fortement la vaccination à tous les joueurs."

 

La justice avait accepté de surseoir à l'expulsion de Novak Djokovic vendredi, retour en rétention samedi matin, audience décisive et expulsion ce dimanche

L'expulsion du Serbe a été différée vendredi. Une audience d'instruction avec la Cour Fédérale s'est tenue et a d'ailleurs été diffusée sur Youtube. On y a appris que Novak serait libre vendredi soir et qu'il y aurait une réunion avec les responsables de l'immigration samedi matin. Le numéro 1 mondial a dû se présenter à 8h du matin et a été de nouveau isolé. Il attendait donc son audience dimanche pour être fixé. Finalement, retour à la maison et pas d'Open d'Australie. Il devra patienter ainsi pour tenter de s'offrir un 21e tournoi du Grand Chelem... et dépasser ses deux rivaux historiques, Roger Federer et Rafael Nadal.

 

 

 

 

Alex Hawke : "Aujourd'hui j'ai exercé mon pouvoir... "

En tant que ministre de l'Immigration, Alex Hawke a fait appel à son "pouvoir personnel d'annulation" d'un visa, en vertu de l'article 133C (3) de la loi sur les migrations. Ce "pouvoir" lui confère la possibilité d'annuler un visa s'il estime que la personne concernée présente un risque pour "la santé, la sécurité ou le bon ordre de la communauté australienne" ou bien pour "la santé ou la sécurité d'un ou de plusieurs individus". Le ministre australien de l'Immigration, Alex Hawke a déclaré au journal australien The Age : "Aujourd'hui j'ai exercé mon pouvoir, en utilisant la section 133C3 du Code de l'immigration, pour annuler le visa de Monsieur Novak Djokovic. Pour des raisons de santé et de bon ordre, il était dans l'intérêt public de le faire."

 

Le Serbe s'était entraîné depuis sa mise en liberté

Mardi, il avait échangé avec le jeune australien James McCabe. L'entraînement n'était pas ouvert aux médias. Un ballon dirigeable a pu filmer quelques plans aériens. A l'issue du practice, le jeune australien, pas peu fier, a pris un cliché avec le numéro 1 mondial et l'a posté sur les réseaux sociaux. Le Serbe était toujours suspendu à la décision du Ministre de l'immigration. Aucune décision n'avait été prise ce jeudi. Alex Hawke réfléchissait toujours. Novak Djokovic figurait bien dans le tableau, dont le tirage au sort a été effectué jeudi. Il devait commencer contre son compatriote Miomir Kecmanovic...


Testé le 16 décembre, connaissant le résultat le 17, Novak a donné une itw à L'Equipe le 18... 

Le n°1 mondial s'est donc expliqué en premier lieu, sur l'interview donné à l'Equipe, à Belgrade, le 17 décembre alors qu'il a été testé positif le 16 : "J'étais à un événement en lien avec le tennis pour remettre des prix à des enfants et j'ai passé un test antigénique avant d'y aller, qui était négatif. J'étais asymptomatique et je me sentais bien. Je n'ai reçu l'information de mon test PCR positif qu'après cet événement". Il a continué de s'expliquer sur sa manière d'avoir géré cet évènement, qui aurait dû être différente selon ses dires : "J'ai annulé tous mes autres événements, à part cette interview [...] car je ne voulais pas laisser tomber le journaliste mais j'ai respecté la distanciation sociale et j'ai porté un masque sauf au moment de la séance photo. Quand je suis rentré à la maison pour m'isoler, en y réfléchissant, c'était une erreur de jugement et je comprends que j'aurais dû reprogrammer cet engagement".

 


"Une erreur humaine" dans son document d'entrée en Australie

Alors qu'il est également accusé d'avoir menti dans son document lui permettant d'entrée dans le territoire australien, le Serbe annonce que ce fût une erreur de son équipe ayant rempli le document : "Cette déclaration a été remplie par mon équipe en mon nom [...] et mon agent s'excuse sincèrement pour cette erreur administrative. C'était une erreur humaine et elle n'était pas délibérée." Le vainqueur de 20 titres du grand chelem a enfin conclu : "Je ne ferai pas d'autres déclarations par respect pour le gouvernement australien, les autorités et le processus en cours."

 

Mardi, Der Spiegel annonçait que le test positif du 16 décembre aurait été réalisé le 26... Djokovic a confirmé le test le 16 

Mardi, le média Allemand Der Spiegel avait analysé les documents fournis par Djokovic pour justifier son exemption. Les deux pièces clés de cette histoire sont le test positif du 16 décembre et le test négatif du 22. Seulement, en analysant les documents et les Qr codes fournis, Der Spiegel remettait en doute la date de réalisation du premier test. En s'intéressant au timestamp de l'URL (nombre de secondes depuis le début de l'heure UNIX débutée en 1970) associé à ce test, on constate que la date correspond au 26 décembre soit 10 jours après la date initiale. Le numéro de référence du test (n°7371999) est également supérieur à celui du test négatif (n°7320919), ce qui veut dire qu'il aurait été réalisé après... Sauf que dans ses explications, Novak Djokovic a confirmé son test du 16. 

 

 

La fameuse fausse info inscrite sur le formulaire à l'arrivée à Melbourne 

La Police des frontières enquêtait sur la déclaration de demande de visa. Après avoir été testé positif au Covid, Djokovic aurait dû rester à l'isolement et ne pas voyager. Or, il semble qu'il ait rejoint Marbella fin décembre pour s'entraîner. Cet accroc a donc été expliqué par le Serbe : une erreur de son agent...

 

 

 

Audience, libération, tension puis entraînement lundi

Les fans de la petite balle jaune ont été pendus à ce live lundi matin, retransmettant en direct l'audience au tribunal fédéral de Melbourne de l'actuel numéro un mondial. Après des problèmes techniques en début de diffusion, tout s'est passé comme sur des roulettes. Le Serbe et son clan ont dû attendre longtemps mais pas pour rien. En effet, ils ont obtenu une première victoire. Djokovic a été libéré par le juge Anthony Kelly. Dans la foulée, la police était présente autour de l'hôtel de Djoko qui pouvait encore être expulsé. Finalement, le ministre de l'Immigration Alex Hawke n'a pas annulé le visa de Djokovic. Il peut néanmoins encore priver le Serbe de l'Open d'Australie. Sur ses réseaux, Djoko a posté un premier message ce lundi après-midi annonçant qu'il souhaitait bien jouer à Melbourne et qu'il était motivé. 

 

 "Malgré tout ce qui s'est passé, je veux rester et essayer de concourir à l'Open d'Australie"

"Je suis heureux et reconnaissant que le juge ait annulé l'annulation de mon visa. Malgré tout ce qui s'est passé, je veux rester et essayer de concourir à l'Open d'Australie. Je reste concentré là-dessus. J'ai pris l'avion ici pour jouer à l'un des événements les plus importants que nous ayons devant des fans incroyables", a-t-il écrit sur Twitter. Une réaction qui tue dans l'oeuf l'idée selon laquelle Djoko pouvait choisir de quitter l'Australie et déclarer forfait. Il a également posté un second message pour remercier ses fans. "Pour l'instant, je ne peux pas en dire plus mais MERCI à tous de m'avoir soutenu pendant tout cela et de m'avoir encouragé à rester fort".

 

 

Aimeriez-vous que Novak Djokovic puisse finalement jouer l'Open d'Australie 2022 ?

  •  
  •  
  •  

 

Le Ministère de l'Immigration peut encore bloquer Novak Djokovic jusqu'en 2025...

Novak Djokovic a remporté une bataille ce lundi mais pas la guerre. Si le juge Kelly a déclaré que l'annulation de visa de Djokovic n'était pas légale et que ce dernier devait être libéré, sa décision n'est pas la dernière. En effet, le Ministère de l'Immigration peut encore embêter Novak. Il a été précisé que le Ministère pourrait utiliser pouvoir personnel d'annulation. Cette décision serait une catastrophe pour Nole. Cela signifierait que le Serbe ne pourrait pas jouer l'Open d'Australie 2022 mais surtout qu'il serait interdit d'Australie pendant 3 ans si le Gouvernement va au bout de ses idées. Le Ministère a réfléchi en début de matinée pour priver Nole du visa obtenu. Ils avaient 4h après la décision de justice pour agir mais ont préféré de ne rien faire. La police était présente aux abords des bureaux des avocats du numéro 1 mondial et attendait de savoir la décision pour arrêter le Serbe ou non et lui faire quitter le pays. Sursis pour Novak qui a toujours une épée de Damoclès au-dessus de lui. Sa présence à l'AO n'est toujours pas garantie. Surréaliste !

 

 

 

Retour sur l'affaire

Retour sur une folle affaire. Mardi dernier, Novak Djokovic annonçait qu'il jouerait bel et bien l'Open d'Australie. Grâce à une exemption médicale, le Serbe devait disputer le premier Grand Chelem de l'année. Mercredi, nouveau rebondissement ! Le gouvernement a demandé au Djoker des explications, sous la pression des médias australiens notamment. Et à son arrivée en Australie, coup de tonnerre : le Serbe a eu un problème de visa. Pensait-on. En fait, il n'a pu fournir les preuves de son exemption médicale. Après des heures passées à l'aéroport, il a été prié de quitter le pays pour faute de preuves concernant son exemption. Emmené dans un modeste hôtel à Carlton - le Park Hotel - , il a déposé un recours et le jugement a été rendu ce lundi.

 

Tennis Australia et Craig Tiley, responsables de la situation ? 

Craig Tiley est dans une position bien délicate. Le patron de Tennis Australia pourrait perdre sa place très rapidement car les informations de l'Herald Sun étaient décapantes. Enfermé dans un hôtel de Melbourne plusieurs jours, jusqu'à lundi, Novak Djokovic ne devrait son sort qu'à une erreur de la Fédération Australienne si l'on en croît le média local. D'après les documents qu'ils ont obtenus, Tennis Australia aurait présenté aux joueurs un processus en deux étapes pour que les joueurs non vaccinés puissent jouer à Melbourne. Sauf que ce protocole était obsolète et que les autorités locales ne validaient plus ce process... Novak Djokovic aurait donc suivi les consignes de Tennis Australia ce qui explique en partie la situation actuelle...

 

L'exemption de Djokovic n'a pas été acceptée à son arrivée en Australie

Le visa de Novak Djokovic a donc été annulé. On lui a dit de quitter le pays. La raison est le manque de preuves concernant la validité de son exemption de vaccin, nécéssaire pour entrer sur le territoire. Interrogé jusqu'à 5h du matin par l'Australian Boarder Force, les avocats du n°1 mondial ont envoyé l'affaire devant la cour d'appel de l'Etat de Victoria qui a donc rendu son verdict ce lundi.

 

Aleksandar Vucic : "La Serbie se battra pour Novak Djokovic, pour la justice et la vérité."

L'affaire est bien entendu devenu politique. En effet, le ministre des affaires étrangères Serbe s'était d'abord indigné : "Notre État exige que le numéro un mondial soit libéré immédiatement", dans des propos rapportés par Informer. Le président Alexsandar Vucic s'était entretenu avec le joueur et avait déclaré dès mercredi : "La Serbie se battra pour Novak Djokovic, pour la justice et la vérité.". L'affaire a vite pris de l'ampleur et n'est pas encore terminée.

 

 

"Si cette preuve n'est pas suffisante, il sera traité comme tous les autres, il retournera chez lui par le premier avion"

Son exemption faisait déjà débat en début de journée, le jour de son arrivée, mardi dernier. "S'il n'est pas vacciné, il devra apporter une preuve acceptable qu'il ne peut pas l'être pour des raisons médicales afin de pouvoir voyager dans les mêmes conditions que les personnes vaccinées. Si cette preuve n'est pas suffisante, il sera traité comme tous les autres, il retournera chez lui par le premier avion.", a expliqué le Premier Ministre Scott Morrison dans des propos relayés par SBS News. Karen Andrews, Ministre de l'Intérieur, a elle aussi mis les points sur les i. "Toute personne cherchant à entrer en Australie doit se conformer à nos strictes exigences frontalières. Bien que le gouvernement victorien et Tennis Australia puissent autoriser un joueur non vacciné à participer à l'Open d'Australie, c'est le gouvernement du Commonwealth qui appliquera nos exigences à la frontière australienne", a-t-elle rappelé. 

 

 

"Je me dirige vers Down Under avec une autorisation d'exemption médicale. C'est parti 2022 !!"

"Bonne année tout le monde! Je vous souhaite à tous santé, amour et bonheur à chaque instant présent et puissiez-vous ressentir de l'amour et du respect envers tous les êtres de cette merveilleuse planète", a-t-il d'abord écrit avant de poursuivre. "J'ai passé du temps de qualité fantastique avec mes proches pendant la pause et aujourd'hui je me dirige vers Down Under avec une autorisation d'exemption médicale. C'est parti 2022 !!", avait-il annoncé mardi dernier. L'accueil qui lui est réservé dans ce pays qui a tant souffert de la pandémie est hostile pour le moment et en cas de participation à l'Open d'Australie, comment réagiront les fans ? 

 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les matches de Tennis c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des matchs. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au début du match. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


L'info en continu

22:41 Roland-Garros Kristina Mladenovic : "C'est sur la bonne voie !" 22:32 Roland-Garros Emma Raducanu : "J'apprends à connaître mon corps... " 22:12 Roland-Garros Sascha Zverev : "Je ne suis plus le jeune, comme Alcaraz" 22:00 Roland-Garros Elise Mertens heureuse : "Ça donne de l'énergie !" 21:52 Roland-Garros Linette sort Jabeur : "Je suis restée calme et sereine !" 21:36 Roland-Garros Alcaraz, Zverev et Barrère ok, Halys out, Thiem écrasé 21:30 Roland-Garros Stephens sur Wimbledon : "La décision prise est la bonne" 21:25 Roland-Garros Mladenovic, Burel, Tan et Monnet out, Jabeur aussi ! 21:22 Roland-Garros France TV et Amazon Prime se partagent la diffusion ! 21:16 Roland-Garros Un lundi captivant avec Swiatek, Raducanu et 4 Bleues... 21:10 ATP Federer sur le 21e sacre de Nadal : "Incroyablement inspirant !" 21:02 Roland-Garros Un lundi de rêve avec Nadal, Djokovic et 6 Bleus au menu 20:55 Roland-Garros Khachanov : "L'ATP a montré une forme de soutien..." 20:47 Montemor-o-Novo (W25) Privée de Roland, Alice Robbe gagne son 1er titre 20:16 ATP Isner : "Je ne suis pas d'accord avec la décision de Wimbledon" 20:11 Roland-Garros Grigor Dimitrov au 2e tour : "C'est un départ de rêve !" 19:50 Roland-Garros Cirstea : "Mauresmo directrice, c'est vraiment super" 19:31 Roland-Garros Auger-Aliassime : "De belles émotions cette première !" 19:30 ATP / WTA Suivez le Live et en Video de tous vos matches de tennis ! 19:12 Roland-Garros 43,6 millions d'euros, le détail du prize money 2022 !
fleche bas fleche haut

Partenaires

Publicité
Dossier Spécial Roland Garros
Publicité
Publicité

Sondage

Rafael Nadal a-t-il une chance de remporter Roland-Garros 2022 ?







Classement Mondial ATP

1 SRB DJOKOVIC Novak8660 pts
2 RUS MEDVEDEV Daniil7980 pts
3 ALL ZVEREV Alexander7200 pts
4 GRE TSITSIPAS Stefanos6170 pts
5 ESP NADAL Rafael5525 pts
6 ESP ALCARAZ Carlos4770 pts
7 RUS RUBLEV Andrey3945 pts
8 NOR RUUD Casper3940 pts
9 CAN AUGER-ALIASSIME Felix3850 pts
10 ITA BERRETTINI Matteo3805 pts

Classement Mondial WTA

1 POL SWIATEK Iga7061 pts
2 CZE KREJCIKOVA Barbora4911 pts
3 ESP BADOSA GIBERT Paula4770 pts
4 GRE SAKKARI Maria4726 pts
5 EST KONTAVEIT Anett4446 pts
6 TUN JABEUR Ons4380 pts
7 BLR SABALENKA Aryna3966 pts
8 CZE PLISKOVA Karolina3568 pts
9 USA COLLINS Courtney3315 pts
10 ESP MUGURUZA Garbine3031 pts
Publicité
-