logo Tennis Actu

Tennis. Roland-Garros - Arthur Cazaux : "Les insultes, cela me fait plutôt rire..."

Par Alexandre HERCHEUX le 28/05/2024 à 19:05. Mis à jour le 29/05/2024 à 08:49.
Roland-Garros
Photo : @TennisActu

Engagé dans une course contre la montre pour pouvoir s'aligner et être compétitif à Roland-Garros depuis sa blessure à la cheville en avril à BarceloneArthur Cazaux a réussi son pari et s'est battu comme un diable ce mardi. Le joueur de 21 ans, 77e joueur mondial, révélation du dernier Open d'Australie, a tout donné contre l'Argentin Tomas Martin Etcheverry (n°28), quart de finaliste l'an passé, mais a logiquement cédé 3-6, 6-2, 6-1, 6-4. Touché à une cuisse et au bras droit, puis à sa cheville en toute fin de match, Cazaux s'est arraché jusqu'au bout et a tout de même fait plaisir au public du Lenglen. Une performance plus qu'intéressante dans les conditions du moment. Aucun doute, l'Héraultais aura l'occasion de briller Porte d'Auteuil dans le futur.

Vidéo - Arthur Cazaux, battu au 1er tour de Roland-Garros


Retrouvez ici le tableau Messieurs de Roland-Garros 2024

Retrouvez ici le tableau Dames de Roland-Garros 2024

 

"J'ai donné le meilleur de moi-même avec les armes du moment"

C'était ton premier match plein depuis mars, je crois. C'était un peu logique que la jauge d'essence s'épuise un peu rapidement. Mais es-tu tout de même satisfait ? C'est un très gros match pour un match de reprise, tu dois tout de même être satisfait de ça, j'imagine ?

Je suis satisfait. Je savais que cela allait être dur physiquement. Il y a eu un mois et demi où j'ai fait ma rééducation depuis ma blessure à la cheville. C'était un peu le rush pour essayer d'être prêt pour Roland-Garros. Je n'ai pas pu forcément me préparer au mieux en termes de condition physique, parce que le temps ne jouait pas en ma faveur. Mais bon, je savais que cela allait être dur physiquement. J'ai donné le meilleur de moi-même avec les armes du moment. Là où je suis content, c'est que d'entrée de match, j'étais présent, j'ai eu un bon niveau de jeu.

Deuxième point où je suis content également, c'est que même si j'étais vraiment dans le dur au bout d'une heure 40 de jeu, j'ai fait l'effort, et le public m'a bien aidé là-dessus aussi. J'ai réussi à avoir un second souffle au quatrième. Malheureusement, cela n'a pas payé, mais j'ai fait avec. C'est sûr que j'aurais préféré arriver à Roland avec plus de matchs et être mieux préparé. Mais bon, déjà, c'était une petite victoire pour moi de participer à ce tournoi. J'étais donc content de fouler ce Lenglen plein à craquer, avec une ambiance de fou. J'ai pris beaucoup de plaisir. Je pense que c'est une défaite qui va tout de même me servir. Je vais grappiller de l'expérience grâce à ça et faire mon maximum pour que l'année prochaine, j'arrive mieux physiquement et plus fort.

 

Même si cela ne t'a pas porté chance aujourd'hui, jouer sur un Lenglen avec toit dans une journée où cela n'a joué nulle part ailleurs avant 16 heures, c'est plaisant qu'il y ait un deuxième court couvert à Roland. Et dans un deuxième temps, cela crée une ambiance hyper bouillonnante, de stade de foot comme tu disais. Mais rien que le fait de ne pas patienter toute la journée pour jouer, alors que les autres ont dû patienter, c'est appréciable pour un joueur ?

Oui, c'est toujours embêtant d'attendre pendant 5 heures son match. En jouant sur le Lenglen, je savais que je jouerais à une heure correcte. C'est une bonne chose qu'il y ait maintenant deux courts couverts ici. On sait que le temps parisien, on n'est pas dans le Sud… Chaque année, c'est un peu compliqué. C'était plein à craquer, j'imagine qu'il y avait du monde connecté à la télé et sur place. Et j'espère que malgré la défaite, j'ai tout de même pu partager des émotions et donner quand même un beau spectacle aux gens.

 

"J'étais quand même rôti, mais j'arrivais à passer un peu au-dessus de la douleur"

Peux-tu nous expliquer ce qui se passe un peu à la fin du troisième où tu as vraiment très, très mal, je crois, à la cuisse. Il y a eu aussi l'avant-bras. Comment cela s'est passé au début du quatrième ? Tu disais que tu as eu un second souffle un peu exceptionnel, le Lenglen l'a senti et s'est réveillé un peu avec toi ?

Je commençais à avoir des débuts de crampes un peu, à partir du troisième. Les deux premiers sets, même s'il y a eu 6/3 et 2/6, ils ont été très longs, 55 minutes le premier je crois, et le deuxième 45 minutes. Des sets très longs et très physiques. Je savais que ce serait un gros combat contre Tomas. C'était dur physiquement. Oui, j'ai commencé à avoir des débuts de crampes. C'est pourquoi j'ai appelé le kiné qu'il essaie de me masser, me donner du jus de concombre et du sel pour que les crampes essaient de partir. J'ai lutté durant deux sets, c'était dur. Je luttais avec le fait que mes cannes ne répondaient plus trop tout simplement.

Et en fait, le public l'a senti. Au milieu du quatrième, quand je me fais breaker, ils ont mis encore plus de voix. C'est quelque chose, comme j'ai dit, qui m'anime beaucoup, j'adore ça. J'ai eu un second souffle grâce à eux. Après, j'ai réussi à mettre de l'intensité. J'étais quand même rôti, mais j'arrivais à passer un peu au-dessus de la douleur. Cela a failli basculer en ma faveur, mais malheureusement, je n'ai pas été assez bon sur mes jeux de service. C'est comme ça. Je redis, ils ont été incroyables avec moi aujourd'hui. Il y a eu une ambiance de fou. Je ne peux que les remercier de ce qu'ils m'ont transmis aujourd'hui.


À deux points de la fin, tu t’es mangé un panneau de pub. C'est sur ta cheville que tu te refais mal ?

Oui, je n'ai pas été bon là-dessus ! J'étais tellement dans l'euphorie, je voyais la balle, je me suis dit : "Tu peux l'avoir…" Je m'en voulais, je me suis dit : "Vas-y Arthur, pour le show, va la chercher, on ne sait jamais." C'est ma philosophie, je n'aime pas laisser passer les balles, même si je suis à la rue, je vais toujours essayer d’aller la récupérer. Je n'ai pas fait gaffe au panneau, et je me le suis mangé plein fer. Ce n'était pas agréable, ça a bien tapé sur le côté de ma cheville. C'était plus de peur que de mal, je pense ; j'ai eu mal pendant 2 coups, mais il n'y a pas eu de torsion, tout ça. Je vais voir le doc, mais je pense qu'il n'y a rien de grave. C'était la même cheville ! Autant y aller à fond, autant ne pas faire les choses à moitié !

 

"J'avais aussi envie de montrer au public français que je peux aussi leur transmettre des choses en direct"

Après ta percée à Melbourne, on imagine que le rendez-vous avec Roland-Garros était important. Tu as joué en France depuis, mais peux-tu nous parler de ce rendez-vous avec ce public un peu différent, et à quel point c'était frustrant de ne pas pouvoir être prêt ?

Forcément, ça me tenait vraiment à cœur. Je le disais, c'était déjà une petite victoire d'avoir pu participer au tournoi, j'étais prêt pour jouer, peut-être pas prêt à 100 % physiquement, mais j’étais prêt pour jouer ce match. Forcément, cela me tenait à cœur dans le sens où j'avais bien performé sur le premier Grand Chelem de l'année, j'avais aussi envie de montrer au public français que je peux aussi leur transmettre des choses en direct, et être performant aussi chez moi, en France. J'ai donné le meilleur de moi-même. Malheureusement, j'étais un peu juste physiquement aujourd'hui. Mais comme je l'ai dit, je ferai mon maximum pour revenir encore plus fort, que ce soit sur d'autres événements en France, mais d'autant plus à Roland dans un an.

 

"Ça ne me dérange pas de voir des mecs qui m'insultent"

Une petite question, après un match comme ça, aujourd’hui tu le perçois peut-être comme une victoire aujourd'hui, mais as-tu pour habitude d'aller voir sur les réseaux ce que l'on dit de toi, de ton match ? Je pense que ça te parle. Est-ce quelque chose qui peut te nourrir à un moment, t’agacer ? Comment le vis-tu ? 

Après un match, que ce soit victoire ou défaite, je vais sur mon portable, mais plutôt pour échanger avec mes proches, je ne vais pas forcément sur les réseaux, à part quand j'ai fait un beau coup, j'aime bien aller voir sur les réseaux, pour voir… Est-ce qu’il a tourné, le contré-jambes ?

J'évite, parce que souvent, les premières heures après le match, on reçoit des insultes ! Moi, ça ne me touche pas du tout. Ça ne me dérange pas de voir des mecs qui m'insultent. De toute façon, ils n'ont que ça à faire ! Ça me fait plus rire qu'autre chose. Mais c'est plus le soir ou le lendemain, où j'aime bien voir ce qu'ont dit les gens, même si moi, le regard extérieur, ce n'est pas quelque chose qui m'attire forcément. Après, quand ça vient de certaines personnes, je me souviens, en Australie, c'était Mats Wilander qui avait eu des mots très sympas à mon égard. Ça fait forcément plaisir, venant d'une légende comme ça. Mais sinon, ce n'est pas forcément un truc de me dire : « Je vais voir ce que les gens ont pensé de mon match. Je préfère, tant que mes proches sont fiers de moi et qu'ils me disent : « Là, tu as dégagé quelque chose sur le court. » Pour moi, c'est l'essentiel

A LIRE AUSSI

ROLAND-GARROS

TNT Sports, diffuseur de Roland-Garros aux USA jusqu'en 2034

ROLAND-GARROS

Roger Federer : "Le circuit est entre de bonnes mains"

ROLAND-GARROS

Carlos Alcaraz sur son 31 avec son trophée à Roland-Garros



L'info en continu

13:19 ATP - s'Hertogenbosch Humbert-De Minaur : qui rejoindra Korda en finale ? 13:03 ATP - Stuttgart Matteo Berrettini : "L'Euro ? J'aime l'Allemagne, mais..." 12:41 WTA - Nottingham Raducanu profite d'un forfait, Jabeur et Parry ce samedi 12:35 Ilkley (CH) Bonzi, Martineau et Grenier au programme des qualifs ce samedi 12:26 Wimbledon Opéré du genou, Novak Djokovic charbonne déjà en salle ! 12:22 Wimbledon Un Grand Chelem sans le Big 3, chose inédite depuis... 12:01 Média 9,99 euros, 1 an... pour un Tennis Actu sans pub & sans pop up 12:00 Lyon (CH) Müller et le choc Gaston-Jacquet : les demies ce samedi à Lyon 11:39 Biarritz (W100) Amandine Hesse - Margaux Rouvroy : qui ira en finale ? 11:29 Interview Luca Van Assche : "Je ne joue pas au tennis pour l'argent... " 11:02 WTA - Birmingham (Q) Après sa perf' à Roland, Varvara Gracheva passe au vert 10:56 Wimbledon Combien gagne-t-on en jouant Wimbledon en 2024 ? Le prize money 10:44 WTA - Berlin (Q) Fiona Ferro tente des qualifs très relevées à Berlin... 10:22 ATP - Queen's (Q) Mpetshi, Cazaux et Rinderknech en qualifs du Queen's 10:02 JO - Paris 2024 Rafael Nadal encore là en 2025 ? "Je retrouve du plaisir..." 09:58 WTA - s'Hertogenbosch Andreescu à une marche d'une 1ère finale depuis 2022 09:27 ATP - Halle (Q) Moutet, Herbert et Lestienne disputent les qualifs ce samedi 09:15 ATP - Stuttgart Berrettini-Musetti, Draper-Nakashima : demies ce samedi 09:03 Tennis Actu TV Toutes vos vidéos tennis sont sur Youtube Tennis Actu TV 08:52 Média Quelles ont été les audiences de France TV pendant Roland-Garros ?
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ

Partenaires

Sondage

Novak Djokovic n'est plus numéro 1 : retrouvera-t-il le trône avant sa retraite ?







Publicité TMZ
Dossier Spécial Roland Garros
Publicité ADS

Classement Mondial ATP

1 ITA SINNER Jannik9520 pts
2 ESP ALCARAZ Carlos8580 pts
3 SRB DJOKOVIC Novak8360 pts
4 ALL ZVEREV Alexander6885 pts
5 RUS MEDVEDEV Daniil6485 pts
6 RUS RUBLEV Andrey4710 pts
7 NOR RUUD Casper4025 pts
8 POL HURKACZ Hubert3995 pts
9 AUS DE MINAUR Alex3845 pts
10 BUL DIMITROV Grigor3775 pts

Classement Mondial WTA

1 POL SWIATEK Iga11695 pts
2 USA GAUFF Cori7988 pts
3 BLR SABALENKA Aryna7788 pts
4 KAZ RYBAKINA Elena5973 pts
5 USA PEGULA Jessica4625 pts
6 CZE VONDROUSOVA Marketa4503 pts
7 ITA PAOLINI Jasmine4068 pts
8 CHI ZHENG Qinwen4005 pts
9 GRE SAKKARI Maria3980 pts
10 TUN JABEUR Ons3748 pts
Publicité
Publicité TMZ
-