Tennis Actu UK Tennis Actu ES Tennis Actu IT Tennis Actu DE
Roland-Garros
Roland-Garros - Marc Maury : 'Henin-Clijsters, la Belgique en fête !' Photo : @MarcMaury / @RolandGarros

Roland-Garros - Marc Maury : "Henin-Clijsters, la Belgique en fête !"

En ce début juin, il règne - crise sanitaire oblige - une atmosphère bizarre autour du stade Roland-Garros. Une impression de vide absolu. Habituellement, le quartier est bouclé, l'effervescence est palpable, les vrais amateurs de tennis sont au bord des courts. L'édition 2020 des Internationaux de France devait se dérouler du 24 mai au 7 juin sous le soleil parisien. Pour tenter de combler ce vide, Tennis Actu décide de regarder "Dans le rétro de Marc Maury" pour vous présenter durant la quinzaine un évènement qui a marqué l'histoire du Grand Chelem français. Pour cette douzième chronique de la série "Roland-Garros - Dans le Rétro de Marc Maury", Tennis Actu revient sur la finale dames de l'édition 2003, opposant Justine Henin à Kim Clijsters pour une finale 100% Belge qui a marqué les esprits.

Roland-Garros - Dans le Rétro de Marc Maury !

 

Il est de ces jours qui rentrent dans l’Histoire d’un pays. La Belgique, pays peuplé de seulement 11 millions d’habitants, a pourtant donné au monde du sport deux immenses championnes au cours des années 2000. Justine Henin et Kim Clijsters, tour à tour numéro 1 mondiales et toutes deux titrées à de multiples reprises dans les tournois du Grand Chelem, ont pourtant connu une certaine rivalité depuis leur plus jeune âge. Retour sur une finale, opposant la Flamande à la Wallonne, qui a changé leur vie.

 

Deux joueuses très en forme

La saison 2003 commence très fort pour les Belges. Kim Clijsters est de retour après sa victoire aux Masters 2002, et vient directement glaner un nouveau titre à Sydney, avant de triompher à Indian Wells puis à Rome. Trois titres, tout comme Justine Henin, qui accroche Dubaï, Charleston et Madrid. Les deux joueuses sont au coude à coude dans un classement toujours dominé par les Américaines Serena et Venus Williams, Lindsay Davenport et Jennifer Capriati. Mais les deux compatriotes sont dans les meilleurs conditions en arrivant à Roland-Garros, pointant chacune à leur meilleur classement en carrière.

 

Kim Clijsters un cran au dessus dans les stats

Mais sur le papier, il y a tout de même une favorite. La benjamine, Kim Clijsters, est plus à l’aise sur la terre battue Parisienne. Deux ans auparavant, en 2001, elle atteignait même la finale du tournoi à seulement 17 ans, battue par Jennifer Capriati. Et en demies, ce n’était nulle autre que Justine Henin qu’elle écartait dans une rencontre en trois sets disputés. Qui plus est, Clijsters est tête de série n°2 du tournoi, ce qui lui garantit de ne pas croiser la route de la très dangereuse Serena Williams, n°1 mondiale et tenante du titre à Paris. Henin, quant à elle, est tête de série n°4, et peut craindre une potentielle demi-finale face à l’Américaine.

 

Kim Clijsters impériale dans son tableau

Kim Clijsters réalise une entame de tournoi parfaite. Sur ses trois premiers tour, elle ne lâche que neuf petits jeux. En huitième, elle affronte la vétérante Magdalena Maleeva, qui lui infligera une bulle dans la première manche. Mais la Belge renversera complètement le match pour s’imposer facilement ensuite (0-6, 6-2, 6-1). En quarts, elle écrase Conchita Martinez. En demi-finales, c’est une adversaire plus inattendue qui lui fait face, en la personne de Nadia Petrova. Surprenante au cours de la quinzaine, la Russe s’est défaite de Monica Seles et Jennifer Capriati, et découvre le dernier carré d’un Grand Chelem. La première manche est serrée, et Petrova s’offre même une balle de set. Mais c’est finalement Clijsters qui remet les pendules à l’heure et s’impose en deux sets, 7-5, 6-1, ralliant ainsi une seconde finale Porte d’Auteuil.

 

Justine Henin réalise l’exploit face à Serena

Pour Justine Henin, le parcours est plus laborieux. Tranquille lors de ses trois premiers tours - tout comme sa compatriote - elle est ensuite mise en difficulté par la Suissesse Patty Schnyder en huitièmes (6-3, 2-6, 6-2), avant de retrouver la redoutable Serena Williams en demies. L’Américaine n’a pas perdu un seul set du tournoi, et reste sur trente-trois victoires consécutives en Grand Chelem. Mais Williams a des raisons de redouter son adversaire. En effet, Henin lui a infligé une défaite en deux sets en finale de Charleston deux mois plus tôt, et possède un jeu qui peut la mettre en difficulté. En confiance, la Belge aborde son match avec un statut assumé d’outsider, et la possibilité d’écrire l’Histoire en rejoignant Kim Clijsters, qualifiée un peu plus tôt, pour une finale 100% Belge. Elle s’adjuge le première manche en usant d’un tennis exceptionnel, variant ses coups et faisant douter la n°1 mondiale. Toutefois, en proie à l’émotion et frustrée par des occasions non converties, elle laisse s’échapper la seconde manche. C’est alors Serena Williams qui prend l’avantage dans la manche décisive, proposant un tennis plus agressif que jamais. Mais, menant alors 4-2, l’Américaine va céder au doute, légèrement se paralyser et servir bien moins fort. « Juju » saisit l’occasion et se retrouve en position de servir pour le match. Paniquée, elle cède cette fois-ci, mais la seconde occasion sera la bonne. Elle conclut le match sur le score de 6-2, 4-6, 7-5, et écrit l’Histoire pour son pays. "Pendant ce match, j’ai pris un plaisir sur le court comme cela m’était très rarement arrivé. Toutes les conditions étaient réunies pour réaliser quelque chose de grand. Kim était en finale, je n’avais plus qu’à la rejoindre. Je sentais que je pouvais réaliser un exploit. » confiait-elle après sa victoire.

 

Un premier set à sens unique

Les deux adversaires en finale sont relativement jeunes, mais se sont d’ores et déjà croisées à douze reprises sur le circuit. Henin, la Wallonne, est derrière au face-à-face, avec cinq victoires seulement contre sept pour Clijsters, la Flamande. « Kim est favorite sur le papier » déclare d’ailleurs Henin après sa victoire en demi-finales. Mais c’est pourtant cette dernière qui, avec un petit goût de revanche vis-à-vis de 2001, va dicter le jeu. D’entrée, elle prend le service de son adversaire, et ne lâche jamais le sien, avec 75% de premières balles. Multipliant les amorties bien touchées, les montées au filet efficaces et usant de son revers à une main, elle déroule un tennis parfait, noie sa compatriote et conclut la première manche au bout de 26 minutes, sur un cinglant 6-0.

 

Kim Clijsters valeureuse mais impuissante

Rejoignant sa chaise K.O., Kim Clijsters est un peu perdue. Mais la benjamine va se remobiliser et chercher des solutions, ne pouvant se résoudre à offrir un spectacle aussi décevant au public, et au Roi de Belgique ayant fait le déplacement. Henin est sur son nuage, mais Clijsters redouble d’agressivité. Elle parvient à égaliser à 4-4, sous les « come on ! » de son chéri Lleyton Hewitt, breakant son adversaire sur un jeu blanc. Les cartes seraient-elles rebattues ? La tension est à son comble, et les spectateurs attendent de voir la réaction de Justine, possiblement déstabilisée par le retour de son adversaire. Mais il n’en est rien. Alors que Kim sert pour prendre l’avantage dans la seconde manche, elle se dépasse une nouvelle fois, offrant des coups magistraux au public du Philippe-Chatrier, assénant son adversaire de revers et coups droits croisés bien sentis. Elle fait le break une dernière fois, et s’offre l’occasion de servir pour le gain du tournoi. Sereine, elle ne tremble pas et s’offre rapidement une possibilité de conclure, qui verra un coup droit de la Flamande mourir sur la bande du filet. Justine Henin peut jeter sa raquette en l’air et lever les bras au ciel, devant un public conquis : elle vient d’offrir à la Belgique son premier titre du Grand Chelem, face à sa meilleure ennemie, sur le score net de 6-0, 6-4.

 

Une saison aux couleurs de la Belgique

"Je dois féliciter Justine, elle ne m'a donné aucune chance. J'ai eu beaucoup de balles de break mais je n'ai pas pu conclure. Je suis déçue mais très contente pour elle." Commente Kim Clijsters à l’issue du match. Justine Henin, elle, dédie sa victoire à sa maman, disparue tragiquement sept ans plus tôt : « J’espère que tu es fière de moi, maman ! » Les deux compatriotes profiteront du reste de la saison pour poursuivre sur leur dynamique. Kim Clijsters accèdera au 1er rang mondial en août, résultat son succès en finale du tournoi de Los Angeles face à Lindsay Davenport. Les deux Belges s’affronteront une nouvelle fois en finale d’un Grand Chelem, à l’US Open, pour une nouvelle victoire de Justine Henin, qui supplantera par la même occasion sa compatriote au rang de n°1 mondiale.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Titouan CAMY

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les matches de Tennis c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des matchs. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au début du match. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité

L'actu en vidéo par Tennis Actu



News

Publicité

Sondage

Pensez-vous que l'US Open pourra t-il finalement avoir lieu ?







Partenaires

Publicité

Classement Mondial ATP

1 SRB DJOKOVIC Novak10220 pts
2 ESP NADAL Rafael9850 pts
3 AUT THIEM Dominic7045 pts
4 SUI FEDERER Roger6630 pts
5 RUS MEDVEDEV Daniil5890 pts
6 GRE TSITSIPAS Stefanos4745 pts
7 ALL ZVEREV Alexander3630 pts
8 ITA BERRETTINI Matteo2860 pts
9 FRA MONFILS Gael2860 pts
10 BEL GOFFIN David2555 pts

Classement Mondial WTA

1 AUS BARTY Ashleigh8717 pts
2 ROU HALEP Simona6076 pts
3 CZE PLISKOVA Karolina5205 pts
4 USA KENIN Sofia4590 pts
5 UKR SVITOLINA Elina4580 pts
6 CAN ANDREESCU Bianca 4555 pts
7 NDL BERTENS Kiki4335 pts
8 SUI BENCIC Belinda4010 pts
9 USA WILLIAMS Serena3915 pts
10 JAP OSAKA Naomi3625 pts