Tennis Actu UK Tennis Actu ES Tennis Actu IT Tennis Actu DE
ITW - Constant Lestienne, Top 100 à 30 ans : 'J'espère aller plus haut'
ITW
Photo : @TennisActu/@CastillaYleonOpen

ITW - Constant Lestienne, Top 100 à 30 ans : "J'espère aller plus haut"

Publié le par Alexandre HERCHEUX

Toujours croire en ses rêves. Constant Lestienne n'a jamais lâché et est enfin récompensé. Ce lundi, le Tricolore, âgé de 30 ans, était pour la première fois de sa carrière membre du Top 100. Il est 90e mondial. Un accomplissement remarquable d'un joueur qui n'a pas été épargné par les blessures mais qui a toujours cru en son rêve de faire partie des 100 meilleurs joueurs de la planète. Tout s'est passé très vite avec un début d'été exceptionnel pour le protégé de Julien Varlet qui était 236e mondial début février et 174e le 6 juin.

Constant Lestienne a évoqué le Top 100 avec Tennis Actu

 

Titré à Malaga début juillet puis à Pozoblanco, le Picard a ensuite fait le job avec une finale la semaine passée à Ségovie pour réaliser l'un de ses rêves. Ce lundi, il pointe au 90e rang mondial. Il faudra passer par les qualifications à l'US Open mais une entrée directe dans le grand tableau de l'Open d'Australie est bien engagée. Pour Tennis Actu, le natif d'Amiens est revenu sur son mois de juillet de folie, cette entrée dans le Top 100, les obstacles des dernières saisons et les prochains objectifs. Entretien réalisé vendredi.

 

"Le Top 100, c’était presque un objectif final. C’est mon rêve depuis tout petit"

Depuis début juin, une demi-finale et deux titres en Challenger. Tout a l’air d’aller pour le mieux, tu t’es déjà senti aussi bien ?

Oui, je me suis déjà senti aussi bien tennistiquement mais émotionnellement, j’ai passé un cap. Je me sens très serein, j’ai confiance, je tolère mieux les fautes. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé mais on va dire que la trentaine apporte de la maturité et de l’expérience (sourire).

Le Top 100 est arrivé. Qu’est ce que ça représente d’avoir franchi ce cap symbolique ?

C’était presque un objectif final. C’est mon rêve depuis tout petit. Ma carrière est correcte, je suis entre 200 et 180. Là d’avoir explosé et franchir le Top 100, ça fait vraiment plaisir. J’ai l’impression que je peux aller beaucoup plus haut et viser le Top 50. Quand je vois les mecs qui y sont, je les ai tous joués. Il y a des extra-terrestres, mais il y a aussi à notre portée, nous ce sont mes compatriotes. C’est Top !

 

 

 

"Mon tennis n’a pas tellement changé. Je suis la même personne. Peut-être plus sérieux à 30 ans qu’à 22"

Comment expliques-tu qu’à 30 ans, tu réalises la plus belle saison de ta carrière ?

A 30 ans, on s’imagine un vieux qui a mal partout, ce qui n’est pas faux… (sourire) 30 ans, ça veut dire 7 ou 8 ans sur le circuit Challenger, beaucoup de matchs, beaucoup de défaites, de remises en question. Vers la fin de carrière, on veut lâcher les chevaux. Je dirais que ça se passe sur des scenarii qui vont dans le bon sens. A Malaga, je gagne le titre en sauvant des balles de match dans le parcours et en étant largement mené. Si je perds, peut-être qu’il ne se passe rien. Le tennis se joue sur des détails et maintenant je surfe sur la vague. J’ai l’impression que si je joue bien, je peux battre tout le monde. Cette confiance est différente de la saison passée.

 

Au-delà d’un changement physique ou mental, tu penses vraiment que c’est la réussite qui tourne enfin de ton côté ?

Je pense. Mon tennis n’a pas tellement changé. J’ai progressé au service mais après ce sont des opportunités à saisir. Je suis la même personne. Peut-être plus sérieux à 30 ans qu’à 22. Je suis très sérieux depuis 2-3 ans, mobilité articulaire, étirements, récup… Ce sont des choses qui ont aidé.

 

On voit de plus en plus de joueurs éclore tardivement. Est-ce que ça t’a inspiré ?

Oui clairement. Voir plein de joueurs arriver dans leurs meilleurs moments à 30 ans… Je pense que ceux de 21 ans qui arrivent vite, ce sont des monstres. La maturité arrive à 25 ans et ceux qui arrivent avant sont des monstres. Moi, c’est très bien d’être arrivé à ce stade et j’espère aller plus haut.

 

 

 

"Personne n’a cru en moi je pense"

Est-ce que tu as eu des doutes ? As-tu pensé à abandonner ou t’es tu dit que tu n’y arriverais pas ?

Surtout physiquement… Tennistiquement, on m’a souvent répété que j’avais le niveau. C’est frustrant parce qu’on vous le dit souvent et on n’y arrive pas donc on a l’impression d’être un échec pour les gens. Si je joue encore, c’est que je pense que je pouvais y arriver. La route est longue, je ne pensais pas que ça irait si vite. J’ai provoqué un peu la chance et le destin.

 

Est-ce que ça t’a complexé qu’on te dise que tu avais le niveau ?

Non ! J’avais beaucoup de recul. Seuls mes proches me connaissent vraiment. Après, une stat’ qui est vraie : depuis mes 17 ans, c’est ma première année où j’ai joué sans être blessé entre janvier et juillet. J’ai pris du rythme, j’ai enchaîné. Les soucis physiques ne m’ont pas permis d’exploiter mon potentiel avant.

 

Qu’est ce qui te motive tous les matins ? Est-ce que tu as un goût de revanche par rapport à ceux qui ne croyaient pas en toi ?

Ça peut servir de moteur. Personne n’a cru en moi je pense. Même ma famille a douté parfois quand je jouais mal, que j’étais à la rue. J’y ai toujours cru et mes proches m’ont beaucoup soutenu. Ce qui me motive, c’est d’accéder au grand tournoi, ceux qu’on voit à la télé. Je n’ai jamais atteint les tableaux de Grand Chelem. Mes deux objectifs, ça a toujours été d’être une fois dans le Top 100 et de jouer un Grand Chelem. Je serai content si je réussis ça. C’est ce qui me motive tous les jours.

 

 

 

 

"Faire une saison sur le circuit ATP, me mettre à l’abri dans le top 100 et y rester jusqu’à la fin de ma carrière"

Ton classement n’est pas pris en compte à l’US Open. Tu devras passer par les qualifs. Jouer ton premier tableau de Grand Chelem, comme « un grand », c’est LE grand objectif de la fin de saison ?

Oui oui. La satisfaction de se qualifier en Grand Chelem je pense qu’elle est plus grande que par le classement. Après la balle de match, ça doit être fou. Les émotions de se qualifier, j’aimerais la connaître.

 

Ça te fait plus rêver ces qualifs que le grand tableau de Melbourne par exemple ?

Oui oui ! Ça fait 5-6 ans que j’essaie de me qualifier et que je n’ai pas réussi. Ce serait un accomplissement. Je sais maintenant de quoi je suis capable. Je me suis poussé dans des retranchements et je ne pensais pas répondre comme ça.

 

Assuré le tableau à Melbourne et regagner sur le circuit ATP, c’est ça aussi le cap pour la fin 2022 ?

Le cap, c’est vraiment être tableau en Australie. J’ai encore 150 points défendre. Je dois encore gagner des matchs. Si j’assure ça, je ferai des qualifs d’ATP pour me faire plaisir.

 

Tu vas assurer les points en Challenger ou tenter le circuit ATP ?

En France, on a des Challengers vraiment top. J’ai aussi hyper envie de jouer des qualifs d’ATP 250 voire 500. Je vais mixer un peu.

 

En conclusion, quel est ton rêve maintenant et a-t-il changé ?

Faire une saison sur le circuit ATP, me mettre à l’abri dans le top 100 et y rester jusqu’à la fin de ma carrière.

 

Ça change la durée de ta carrière ?

Non non ! J’adore la vie de tennisman. Que je sois 300 ou 70, je jouerai jusqu’à la fin parce que c’est tellement bien !

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les matches de Tennis c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des matchs. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au début du match. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


L'info en continu

18/08 WTA - Cincinnati Garcia sort Mertens, Keys tombe Swiatek, Jabeur cède 18/08 Coupe Davis Les invités canadiens très affaiblis en septembre 18/08 ATP - Cincinnati Coric, un des rares au bilan positif face à Nadal 18/08 ATP - Cincinnati Medvedev rejoint Fritz, Tsitsipas et Coric continuent 18/08 Coupe Davis Pas de Kyrgios face à la France, De Minaur leader ! 18/08 Coupe Davis Djokovic, Alcaraz, Murray... qui pour jouer en septembre ? 18/08 WTA - Cincinnati Caro Garcia - Elise Mertens : l'enjeu est d'importance 18/08 ATP - Cincinnati Alcaraz : "Gérer la pression et prendre du plaisir" 18/08 ATP Roman Safiullin et Ugo Carabelli nouveaux membres du Top 100 18/08 Média Pour voir toutes vos vidéos de tennis avec Tennis Actu ! 18/08 ATP - Cincinnati Shelton : "Mon père a deux victoires sur des Top 5" 18/08 ATP - Cincinnati Wawrinka : "J'ai toujours été un grand fan de Serena" 18/08 ATP - Cincinnati Coric a scalpé Rafa Nadal : "C'est un peu fou..." 18/08 ATP - Cincinnati Cam Norrie : "Andy lit le jeu de manière incroyable" 18/08 ATP - Cincinnati Rafa Nadal : "Je dois activer le "mode Grand Chelem"" 18/08 US Open Un prize money record de plus de 60 millions de dollars ! 18/08 ATP - Cincinnati Daniil Medvedev : "J'espère hausser mon niveau" 18/08 ATP - Cincinnati Murray sur Serena: "Le moment de célébrer sa carrière" 18/08 ATP Kei Nishikori inspiré par Nadal : "Cela m'encourage beaucoup..." 18/08 Grodzisk (CH) Harold Mayot vient à bout du "revenant" Jerzy Janowicz
fleche bas fleche haut

Partenaires

Publicité
Publicité
Publicité

Sondage

Retraite pour Serena Williams après l'US Open : est-elle la plus grande athlète féminine de l'Histoi







Classement Mondial ATP

1 RUS MEDVEDEV Daniil6885 pts
2 ALL ZVEREV Alexander6760 pts
3 ESP NADAL Rafael5620 pts
4 ESP ALCARAZ Carlos5045 pts
5 NOR RUUD Casper4865 pts
6 SRB DJOKOVIC Novak4770 pts
7 GRE TSITSIPAS Stefanos4650 pts
8 RUS RUBLEV Andrey3630 pts
9 CAN AUGER-ALIASSIME Felix3625 pts
10 POL HURKACZ Hubert3435 pts

Classement Mondial WTA

1 POL SWIATEK Iga8501 pts
2 EST KONTAVEIT Anett4476 pts
3 GRE SAKKARI Maria4190 pts
4 ESP BADOSA GIBERT Paula4155 pts
5 TUN JABEUR Ons3920 pts
6 USA GAUFF Cori3746 pts
7 GBR RADUCANU Emma3742 pts
8 ROU HALEP Simona3255 pts
9 BLR SABALENKA Aryna3121 pts
10 USA PEGULA Jessica3116 pts
Publicité
-