Tennis Actu UK Tennis Actu ES Tennis Actu IT Tennis Actu DE
ITW - Luca Van Assche : 'Federer mon modèle, Nadal mon inspiration'
ITW
Photo : @LucaVanAssche

ITW - Luca Van Assche : "Federer mon modèle, Nadal mon inspiration"

Luca Van Assche fait partie des belles promesses du tennis français. Agé de seulement 16 ans, le Tricolore, d'origine belge et italienne, a remporté son tout premier point ATP au 15 000$ de Grenoble en février dernier. Champion de France des 13/14 ans en 2018, le Frenchie est très ambitieux côté tennis, rêvant notamment du top 10, mais ne laisse pas tomber pour autant ses études. Cette année 2020 est d'ailleurs l'année du Bac de Français pour Luca, en classe de première avec une année d'avance. Le confinement lui avais permis de réviser sans doute plus efficacement que prévu même s'il n'oublie pas ses 2 à 3 heures de physique tous les jours. Pour Tennis Actu, au mois de mai, Luca Van Assche avait accepté de parler de ses débuts dans le tennis, de sa vie en confinement, de ses objectifs et de ses rêves. Notez bien son nom ! Il pourrait devenir familier dans les prochaines années ! Notons que depuis cette interview, le Tricolore a atteint la finale d'un Grade 1 et décroché une demi-finale à l'Orange Bowl. 

Luca Van Assche aura 16 ans lundi et déjà plein d'ambition !

 

"Je regarde des vidéos de Nadal, de Michael Jordan, qui me donnent encore plus envie de retourner sur les courts"

Comment vas-tu ? Comment se passe le confinement ?

Moi ça va, je suis à Paris. Je peux seulement sortir ou aller courir, je ne peux pas jouer au tennis. Je m'entraîne physiquement tous les jours sauf le dimanche où je suis en repos. C'est un peu compliqué parce qu'on a tous envie de jouer mais il faut rester chez soi donc je fais du physique et je travaille mes cours parce que je suis en première. Pour l’instant, le Bac de Français, on ne sait pas trop pour l’oral, et l’écrit c’est en contrôle continu, donc on a pas mal de devoirs à rendre.  

 

Quel a été ton quotidien ? Tu en profites peut-être pour te consacrer un peu plus au Bac ?

J'ai beaucoup plus de temps même si je fais beaucoup de physique. En temps normal, je fais 1h30 de physique et entre 2h et 4h de tennis mais là je fais beaucoup plus de physique, entre 2h et 3h. Ça me laisse encore beaucoup de temps après pour travailler scolairement et me concentrer beaucoup dessus. Mais lorsque l’on va reprendre, j'espère bientôt, j'aurai moins de travail à faire.

 

Comment arrives-tu à gérer le manque de tennis ? Ce n’est pas trop difficile ?  

C’est sûr que c'est un peu compliqué, on a tous envie de jouer. Ça fait 2 mois maintenant, on a tous envie de reprendre mais d’un point de vue psychologique, avant le confinement je voyais déjà une sophrologue pour ne pas trop m'énerver sur le court, donc je continue à faire ses exercices. Sinon, je regarde des petites vidéos de Nadal, de Michael Jordan, qui me donnent encore plus envie de retourner sur les courts.

 

Sais-tu déjà si tu vas pouvoir rejouer le 11 mai ?

Pour l'instant, on ne sait pas trop parce que je suis à Paris et le département est en zone rouge. Normalement le tennis en extérieur devrait être autorisé mais il semblerait que ce ne soit pas possible avant juin et la fédération essaie de voir comment faire. Pour l’instant, je pense que le 11 mai, c'est un peu trop rapide pour qu’on puisse jouer. J'espère que bientôt on pourra reprendre mais pour l'instant on ne sait pas.

 

"J'ai eu mon premier point ATP lors de mon premier tournoi tout seul"

Pour tous ceux qui te découvrent, peux-tu nous dire un peu qui est Luca Van Assche ?

J'ai 15 ans, 16 ans très bientôt, le 11 mai, jour du déconfinement (rires). J'ai commencé le tennis quand j'avais 3-4 ans à Aix-En-Provence. Je suis né à Bruxelles donc j’ai vécu 3-4 ans là-bas et on a déménagé à cause du travail de mon père à Aix-En-Provence. On est arrivés en plein milieu de l'année scolaire donc je suis rentré à l'école française en janvier et ma mère voulait que je rencontre d'autres jeunes etc... donc elle m'a inscrit à un stage de tennis en avril je crois. J'allais avoir 4 ans et j'ai bien aimé la semaine que j'ai faite au stage. J'ai commencé à jouer là-bas et j'ai continué à jouer à Aix-En-Provence. J'ai vécu 4-5 ans à Aix-en-Provence et la dernière année, j’ai été détecté par la Ligue mais comme je suis parti à Lyon, j'ai fait la Ligue là-bas. Je n’étais pas encore Français puisque ma mère est Italienne et mon père Belge. Je ne pouvais pas trop m’entraîner à la Ligue puisque c'était pour les joueurs Français. Je m'entrainais un tout petit peu en club mais je n’avais pas l'intention de devenir pro. Je voulais juste m'amuser et après j'allais beaucoup à l’école. C’est mon entraîneur que j'avais à Lyon qui a convaincu mes parents pour que ma mère soit Française et que je puisse intégrer la Ligue.  La Ligue trouvait que j'avais un bon potentiel donc j’ai eu la chance de commencer à m'entrainer avec eux et faire des tournois avec eux en France. Puis ensuite je suis parti à Paris, j'étais à la Ligue avec Yannick Querre, mon entraîneur de maintenant et j'ai commencé à être avec la fédé et faire des stages nationaux. Ensuite, j'ai fait un an au pôle France à Poitiers. Au bout d’un an, Poitiers devait garder 6 joueurs sur 15 donc je suis rentré à Paris avec mon entraîneur actuel et je continue à Paris.

 

Juste avant la pause, tu avais remporté ton premier match en grand tableau sénior à Grenoble. Raconte-nous un peu ce moment ? J’imagine que c’était particulier.

C’était particulier parce que déjà c’était un de mes premiers Futures. Le premier Future que j'avais fait, c'était en novembre dernier, j'avais fait les qualifs et ça s'est pas très bien passé. J'étais hyper stressé, c'était un peu compliqué. Après, j'en ai fait un début janvier en France, j'ai passé les qualifications et j'ai perdu au premier tour en 3 sets donc c'était beaucoup mieux parce que j'ai réussi à me libérer.  Juste avant Grenoble, j’avais fait un tournoi junior dans lequel je m’étais un peu trop énervé sur le court donc mes entraîneurs ne sont pas partis avec moi à Grenoble, ils ont dit que je devais me débrouiller tout seul. D’habitude quand mes coachs ne sont pas là, mon père vient mais il n’était pas disponible. J'ai dû faire le tournoi tout seul, mais mon père venait quand même juste voir mes matches. C'était une bonne expérience surtout parce que j'ai eu mon premier point ATP lors de mon premier tournoi tout seul.

 

C’est une belle leçon finalement ? A la fois parce que tu as pu voir que tu étais capable de performer à ce niveau et aussi de le fait d’être seul et de voir l’importance des coaches au quotidien ?

Bien sûr, je suis quelqu'un de très réservé, je n’aime pas trop être en groupe, je passe ma vie seul donc ça ne me dérangeait pas forcément d’être tout seul mais mon entraîneur c’est très important, je peux parler avec quelqu'un. Ça me montre aussi le chemin et à quoi va ressembler ma prochaine vie dans quelques années puisque c'est ce que je vais faire dès l'année prochaine ou à la reprise. Cela étant, je sais aussi que mon mental, c’est le point à travailler. J'ai toujours envie de gagner et du coup quand je perds, je m'énerve beaucoup. Quand j'étais petit déjà, je me rappelle, je jouais au Monopoly avec ma marraine, je perdais, je lançais le jeu partout (rires). C’est vrai que c'est le gros travail à faire et ça fait déjà plusieurs années qu’on travaille dessus avec mes entraineurs. Après encore une fois, c’était une belle expérience. J'ai 2 entraîneurs Yannick Querre et Maxime Teixeira. Yannick est mon entraîneur référent et il m’avait dit que ça pourrait être une bonne expérience que je fasse un tournoi adulte pro, comme ça tout seul, que je verrais la vie que j’aurai dans quelques années.

 

"Mon joueur préféré, c’est Federer mais Nadal, c'est vraiment une inspiration"

Champion de France 13/14 ans 2018 reste ton meilleur souvenir tennistique avec ce titre ?

Meilleur souvenir peut-être pas parce que j’ai eu la chance de vivre des supers moments. Je faisais partie des meilleurs Français mais sans être le meilleur parce que ça a toujours été Sean Cuenin et César Bouchelaghem. Lors de cette année 2018, quand je suis rentré du pôle France, ça a été vraiment un gros déclic, j'ai eu beaucoup de victoires. Être champion de France a été l’un des moments les plus importants de cette année-là. J'ai aussi gagné quelques tennis Europe internationaux catégorie A, j'ai été champion d’Europe par équipe avec Sean et Etienne Marty donc ça aussi, ça a été un grand moment.

 

Avant la pause, tu n’avais joué qu’un tournoi Junior ? C’était quoi l’idée pour 2020 ?

Au début de l’année 2020, je devais voir les Futures. Yannick, mon entraîneur, me disait que les Futures m’aideraient, que ça me ferait beaucoup progresser, notamment dans la maturité. Je devais faire un tournoi junior et un tournoi Future et du coup ils ont changé d'avis parce que quand je m'entraînais avec les professionnels, ça me faisait grandir, donc on est parti sur 2 tournois Futures et un tournoi Junior. J'ai aussi fait la Winter Cup avec l'équipe de France, ça m'a pris 2 semaines. Après cette période, j'ai eu une petite semaine pour m’entretenir, je n’ai pas touché la raquette pendant 3-4 jours et après je devais partir sur 3-4 semaines d'entraînements avant de repartir sur la tournée d'été mais le confinement a démarré.

 

Et à moyen-long terme ? Quel est ton objectif ?

J’espère déjà qu'on va vite reprendre, déjà juste s'entraîner et faire des tournois en France.  A l’étranger, ce sera difficile même en septembre ça va être difficile. Ensuite l'année prochaine ou d’ici 2 ans, c’est d’essayer de gagner un tournoi du Grand Chelem Junior mais ces Grands Chelems ne sont qu’une étape dans ma carrière, ça sert à faire avancer mais il y aura aussi l'étape des Seniors, c'est différent.  

 

As-tu des modèles, des inspirations ?

Mon joueur préféré, c’est Federer. C'est un modèle. Je n’essaye pas de le copier mais de travailler pour atteindre un pourcentage de son niveau même si ce sera compliqué (rires). Sinon, je respecte beaucoup Nadal pour tout le travail qu'il a fait pour parvenir à ce niveau. Federer, on a l’impression qu’il fait tout tranquillement au talent alors que Nadal, il y a ce côté travailleur et ça c'est vraiment une inspiration parce qu'on voit que par le travail et une bonne mentalité, on peut y arriver. Sinon, j’aime bien Schwartzman, parce qu'il est petit, il a un bon type de jeu et puis c'est un vrai guerrier sur le terrain donc j'admire ça.

 

Enfin, la question habituelle pour conclure : quel est ton rêve ?

Je pense qu’on peut avoir beaucoup d'objectifs personnels. Le plus dur, c’est de gagner un tournoi du Grand Chelem, je pense que ça serait l'apogée de toute une carrière. Déjà, être top 10, c'est un bel objectif et comme rêve, je pense qu’il y aussi les Jeux 2024 à Paris. Ce serait exceptionnel aussi de gagner à Paris, un Français qui gagne les JO…  Ce serait exceptionnel aussi de gagner la Coupe Davis même si maintenant c’est différent. Quand on gagne avec le maillot de l'Equipe de France, c’est toujours exceptionnel.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre HERCHEUX

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les matches de Tennis c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des matchs. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au début du match. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Publicité

Sondage

Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer resteront-ils bloqués à 20 titres du GC ?







Partenaires

Publicité

Classement Mondial ATP

1 SRB DJOKOVIC Novak12133 pts
2 RUS MEDVEDEV Daniil10780 pts
3 GRE TSITSIPAS Stefanos8350 pts
4 ALL ZVEREV Alexander7760 pts
5 RUS RUBLEV Andrey6130 pts
6 ESP NADAL Rafael5815 pts
7 ITA BERRETTINI Matteo5173 pts
8 AUT THIEM Dominic4995 pts
9 SUI FEDERER Roger3765 pts
10 NOR RUUD Casper3440 pts

Classement Mondial WTA

1 AUS BARTY Ashleigh10075 pts
2 BLR SABALENKA Aryna7720 pts
3 CZE PLISKOVA Karolina5315 pts
4 UKR SVITOLINA Elina4860 pts
5 CZE KREJCIKOVA Barbora4668 pts
6 POL SWIATEK Iga4571 pts
7 USA KENIN Sofia4413 pts
8 JAP OSAKA Naomi4326 pts
9 ESP MUGURUZA Garbine4135 pts
10 CZE KVITOVA Petra4060 pts